Les systèmes de recherche et de vulgarisation

Appel à proposition d'études de cas sur l'utilisation des biotechnologies agricoles pour répondre aux besoins des petits exploitants dans les pays en développement

L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) œuvre avec ses États membres et ses partenaires de développement à inverser l’actuelle tendance d'aggravation de l'insécurité alimentaire et de la malnutrition et atteindre les Objectifs de développement durable (ODD), en particulier l'ODD 2 de faim “Zéro” d'ici 2030. Le travail de la FAO est guidé par son nouveau cadre stratégique qui vise à transformer les systèmes agroalimentaires afin de les rendre PLUS efficaces, inclusifs,  résilients et  durables en vue d’améliorer la production, la nutrition, l’environnement et les conditions de vie, sans laisser personne de côté. 

Les biotechnologies agricoles font partie intégrante de la "boîte à outils" permettant d’obtenir les augmentations de la production alimentaire si indispensables sans aggraver l'empreinte environnementale délétère des systèmes agroalimentaires. La définition, assez large, des biotechnologies par la FAO est basée sur celle de la Convention sur la diversité biologique. Elle englobe une gamme étendue d'approches de faible à haute technologie, telles que l'insémination artificielle, la culture de tissus et les techniques de fermentation, ainsi que le séquençage du génome entier et les approches basées sur la réaction en chaîne de la polymérase (PCR) pour le diagnostic et le suivi des maladies.

En 2012, la FAO avait publié Biotechnologies at Work for Smallholders, un recueil d'études de cas sur les applications des biotechnologies au service des petits exploitants dans les pays en développement. Afin de développer cette publication de 2012, de la compléter et de l’actualiser, la FAO a l'intention de publier une nouvelle série d'études de cas sur les applications des biotechnologies agricoles pour résoudre les problèmes qui entravent les systèmes de production des petits exploitants dans les pays en développement dans les secteurs des cultures, des forêts, de l'élevage et de la pêche/aquaculture. Ces études de cas, qui reflèteront les applications de diverses biotechnologies, s'adresseront à un public non technique. Elles viseront à couvrir les différents objectifs pour lesquels les biotechnologies agricoles sont appliquées, tels que l'augmentation de la productivité et de la qualité, la valeur ajoutée dans la phase de post-production, la caractérisation/conservation des ressources génétiques et le diagnostic ou la prévention des maladies.

Soumission de propositions de nouvelles études de cas

La FAO invite les personnes intéressées à proposer des études de cas appliquant des biotechnologies agricoles aux systèmes agroalimentaires des petites exploitations dans les pays en développement, en vue de leur publication. Pour soumettre une proposition, veuillez envoyer un résumé de l'étude de cas (300 mots maximum) à [email protected]. Celui-ci doit être rédigé en anglais et décrire l'étude de cas en précisant la (ou les) biotechnologie(s) appliquée(s), le lieu de leur application, les bénéficiaires de son application et les impacts observés sur le terrain. Les propositions doivent donc documenter des applications validées et reproductibles des biotechnologies et non les résultats de recherches en laboratoire ou en station de recherche. La sélection des résumés retenus se fera principalement sur la qualité de chaque soumission. Toutefois, d'autres critères seront pris en compte comme la couverture des différentes biotechnologies, des différents secteurs (cultures, forêts, élevage et pêche/aquaculture), de différents problèmes auxquels les biotechnologies ont apporté des solutions et les régions géographiques. Plusieurs résumés peuvent être soumis par personne, à condition qu'ils se réfèrent à des études de cas distinctes.

 Les textes complets des études de cas

Une fois leurs propositions retenues aux fins de publication, les auteurs seront ensuite invités à soumettre une description plus détaillée (2000 mots maximum). Une modeste rétribution sera proposée aux auteurs pour cette tâche, si nécessaire. Les auteurs doivent décrire le contexte et l'historique, le(s) problème(s) clé(s) abordé(s), la biotechnologie (ou les biotechnologies) appliquée(s), sa mise en œuvre, les obstacles/défis rencontrés, les facteurs de réussite, les impacts et les enseignements tirés. Si possible, des photos pertinentes doivent également être fournies. Pour référence, veuillez consulter les 19 études de cas qui ont déjà été publiées dans Biotechnologies at Work for Smallholders.

Calendrier

Les principales échéances de cet appel sont les suivantes:

  • 22 juin 2022 - date limite de soumission des résumés.
  • 29 juillet 2022 - notification aux auteurs dont les résumés auront été sélectionnés.
  • 15 septembre 2022 - soumission de la première version de l'étude de cas complète par les auteurs des résumés sélectionnés.

La compilation des différentes études de cas sera publiée sous forme d’ouvrage par la FAO en 2023. Toutes demandes d'éclaircissement ou autres questions pourront être adressées à: [email protected].

Location: