La résilience
L’éruption volcanique et le tsunami survenus aux Tonga jettent une lumière crue sur la vulnérabilité des PEID. ©Konionia Mafileo

Petits États insulaires en développement: la FAO organise un dialogue mondial pour faire le point sur les dernières initiatives en date

03/02/2022

L’éruption volcanique et le tsunami survenus aux Tonga jettent une lumière crue sur la vulnérabilité de ces pays alors qu’ils peinent à atteindre les objectifs de développement durable.

Une rencontre internationale consacrée aux petits États insulaires en développement (PEID) et convoquée par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a été l’occasion de souligner que la puissante éruption volcanique et le tsunami advenus aux Tonga le mois dernier, suivis du tremblement de terre de la semaine dernière et de ses répliques, avaient mis en évidence la vulnérabilité de ces États.

Dans l’allocution d’ouverture qu’il a prononcée lors de ce dialogue mondial sur les solutions destinées aux PEID, l’Économiste en chef de la FAO, M. Máximo Torero Cullen, a tenu à rappeler que la concrétisation du Programme de développement durable à l’horizon 2030 de l’ONU représentait une tâche redoutable pour les PEID et qu’il fallait de toute urgence renforcer leur résilience face au changement climatique, aux catastrophes naturelles et à d’autres perturbations externes, notamment la pandémie de covid-19.

«Nous avons donc pris la décision concertée de privilégier les activités destinées à ces pays et collaborons étroitement avec les réseaux et groupes de parties prenantes des PEID à leur exécution», a déclaré M. Torero Cullen. «La FAO aide les PEID à reconstruire en mieux et à assurer une meilleure production, une meilleure nutrition, un meilleur environnement et de meilleures conditions de vie», soit les fondements du nouveau Cadre stratégique de l’Organisation, «afin de rendre les systèmes agroalimentaires plus efficaces, plus inclusifs, plus résilients et plus durables et, partant, de faire reculer la faim, la malnutrition, la pauvreté et les inégalités».

Partagez