La résilience
La définition des domaines prioritaires pour l'investissement, rendre les marchés et le commerce davantage transparents, et rendre les systèmes agroalimentaires plus nutritifs sont parmi les objectifs prioritaires. ©FAO/Luis Tato

La FAO inaugure une nouvelle phase de son initiative concernant les politiques agricoles avec un financement de 11 millions d’USD octroyé par la Fondation Bill et Melinda Gates

20/04/2022

Ce programme, d’une durée de cinq ans et qui concerne huit pays africains, aide aux réformes et aux décisions d’investissement public qui s’appuient sur des éléments factuels.

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) vient d’inaugurer une nouvelle phase de son initiative majeure de suivi et d’analyse des politiques agricoles; celle-ci a pour but d’accompagner les réformes dans huit pays d’Afrique subsaharienne actuellement confrontés à une cohorte de défis de dimension mondiale.

Englobant le Burkina Faso, l’Éthiopie, le Ghana, le Kenya, le Mozambique, le Nigeria, le Rwanda et l’Ouganda, la phase 3 du Programme de suivi et d’analyse des politiques alimentaires et agricoles poursuivra les travaux qui consistent à aider les pays à prendre des décisions avisées reposant sur des données factuelles en matière d’action publique et d’investissement.

Parmi ses objectifs principaux, il y a la définition des domaines prioritaires dans lesquels accroître les investissements, rendre les marchés et le commerce davantage transparents, transformer le monde rural de façon inclusive et rendre les systèmes agroalimentaires plus nutritifs.

Partagez