Le droit à l’alimentation autour du globe

  Cambodge

La Constitution du Royaume du Cambodge ne protège pas de manière explicite le droit à une alimentation adéquate. 

Le Royaume du Cambodge est devenu un État partie au Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels en 1992 par adhésion. 

CONSTITUTIONAL RECOGNITIONS OF THE RIGHT TO ADEQUATE FOOD

National status of international obligations

Article 31: “The Kingdom of Cambodia shall recognize and respect human rights as stipulated in the United Nations Charter, the Universal Declaration of Human rights, the covenants and conventions related to human rights, women’s and children’s rights.”

Article 48: “The State shall protect the rights of children as stipulated in the Convention on Children.”

Other pertinent provisions for the realization of the right to adequate food

Article 31: “The Kingdom of Cambodia shall recognize and respect human rights as stipulated in the United Nations Charter, the Universal Declaration of Human rights, the covenants and conventions related to human rights, women’s and children’s rights.”

Article 46: "The state and society shall provide opportunities to women, especially to those living in rural areas without adequate social support, so they can get employment, medical care, and send their children to school, and to have decent living conditions."

Article 52: “[...]The State shall give priority to endeavors which improve the welfare and standard of living of citizens.”

INTERNATIONAL INSTRUMENTS

Universal Declaration of Human Rights (UDHR) – 1948

International Covenant on Economic, Social and Cultural Rights (ICESCR) – 1966

Status: Adhésion (1992)

Convention on the Elimination of all forms of Discrimination Against Women (CEDAW) – 1979

Status: - (1992)

Convention on the Rights of the Child (CRC) – 1989

Status: Adhésion

Convention on the Rights of Persons with Disabilities (CRPD) – 2006

Status: Ratification (2012)

Législation et politiques qui reconnaissent le droit à une alimentation adéquate

Les Directives sur le droit à l’alimentation, validées par le Comité de la sécurité alimentaire mondiale et adoptées par le Conseil de la FAO, fournissent des orientations pour la réalisation progressive du droit à une alimentation adéquate dans le contexte de la sécurité alimentaire nationale

Étant donné que le droit humain à une alimentation adéquate peut être mis en œuvre par le biais de plusieurs actions juridiques et politiques, nous vous invitons à visiter les Profils par pays sur FAOLEX pour accéder à la collection complète des mesures adoptées au niveau national. Parmi les différents documents disponibles, vous trouverez la législation et les politiques qui font référence à certaines Directives pertinentes, telles que la Directive 8 sur l' Accès aux ressources et aux moyens de production, la Directive 9 sur la Sécurité sanitaire des aliments et protection des consommateurs, la Directive 13 sur l’Appui aux groupes vulnérables, et la Directive 16 sur les Catastrophes naturelles et anthropiques.

Partagez