Centre d'investissement de la FAO

Notre travail

Selon la FAO, les investissements annuels consacrés à l'agriculture doivent augmenter considérablement pour combler l'écart entre les montants investis chaque année par les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire et les investissements requis pour nourrir le monde d'ici 2050. C'est dans ce but que la FAO travaille en étroite collaboration avec les gouvernements, les institutions internationales de financement et d'autres partenaires pour promouvoir des investissements publics et privés plus performants et améliorer ainsi la productivité agricole, développer des chaînes de valeur, renforcer la nutrition, accroître les moyens d'existence ruraux et préserver l'environnement naturel.

L'investissement est un moteur essentiel pour chaque pays à multiplier son impact et atteindre une échelle, produisant des résultats qui sont alignés avec les objectifs de développement durable.

Pouvant compter sur une forte présence à l'échelle mondiale, la FAO offre aux pays en développement et en transition un vaste éventail de services d'appui aux investissements. L'Organisation apporte innovation, connaissances, compétences techniques et expertise en matière de politiques pour influer sur le processus d'investissement, offrant un soutien aux pays pour la conception, la mise en œuvre et l'évaluation des stratégies, plans, programmes et projets d'investissement. Elle conseille les gouvernements sur les politiques et législations, facilite le dialogue public-privé, effectue des études de secteur et de filière et des analyses de tendances et d'impact des investissements étrangers dans l'agriculture des pays en développement. Les liens étroits de longue date qu'elle entretient avec les pays lui permet d'élaborer des stratégies d'investissement multipartenaires alignées sur les priorités nationales.

La FAO a mis au point une série d'outils et de matériels pédagogiques. Elle facilite l'apprentissage mutuel par le biais de voyages d'étude et de formations sur des thèmes comme la planification et la conception des investissements, le suivi et l'évaluation, l'analyse sociale et l'intégration du changement climatique, souvent en partenariat avec les institutions nationales et régionales

Par domaine de travail

Les moyens d’existence, la sécurité alimentaire et la santé nutritionnelle des communautés côtières des pays du Sud-Ouest de l’océan Indien...
Le renforcement de la résilience des communautés rurales du Sahel confrontées à des conflits armés, au changement climatique et à...
Les chaînes d’approvisionnement formelles du Paraguay (fruits, légumes, lait et maté bio destinés à l’exportation, céréales et haricots riches en...
La production marocaine de produits frais, dont les fruits et légumes en contre-saison tels que tomates, baies, concombres et poivrons,...
La pandémie de COVID-19 menace la sécurité alimentaire, la nutrition et la résilience face au climat des petits États insulaires...
On estime que, à l’horizon 2030, la République du Tadjikistan devra produire 30 % de plus de denrées alimentaires pour...
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10