FAO.org

Accueil > Region_collector > Afrique > Nouvelles > detail-news
Bureau régional de la FAO pour l'Afrique

Le Groupe Afrique-Caraïbes-Pacifique (ACP), la FAO et le CTA lancent un appel conjoint à Addis-Abeba

L’éradication durable de la faim dans le monde d’ici à 2030 nécessitera des investissements publics et privés considérables et bien coordonnés

Side event in Addis Ababa (FAO, ACP, CTA)

14 juillet 2015, Addis-Abeba – Une réunion de haut-niveau a eu lieu en marge de la Troisième Conférence internationale sur le financement du développement et avait pour thème Investissements et agribusiness pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle: l’importance de la coordination des secteurs publique et privé.

Cette réunion de haut-niveau, organisée conjointement par Patrick Ignatius Gomes, Secrétaire général du Groupe des États ACP, José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO et Michael Hailu, Directeur du CTA, a discuté non seulement de la meilleure façon de coordonner les investissements publics et privés dans le secteur agro-alimentaire pour parvenir à une sécurité alimentaire et nutritionnelle durable, mais aussi de la nature spécifique de ces investissements.

Parmi les intervenants figuraient Wondirad Mandefro, Ministre d’Etat de l’agriculture; une représentante de Roberto Ridolfi, Directeur de la croissance et du développement durables/Directeur général d’EuropeAid à la Commission européenne; Pim van Ballekom, Vice-président de la Banque européenne d’investissement; Pierre van Hedel, Directeur général de la Fondation Rabobank  et Andreas Proksch, Directeur général du Département Afrique de la GIZ.

Selon un nouveau rapport conjoint FAO/FIDA/PAM sur l’Objectif Faim Zéro : le rôle essentiel des investissements dans la protection sociale et l’agriculture,  l’éradication durable de la faim d’ici à 2030 nécessiterait en moyenne 267 milliards de dollars américains supplémentaires par an, à investir à la fois dans les zones urbaines et rurales et dans la protection sociale, afin que les pauvres aient accès à la nourriture en quantités suffisantes et puissent améliorer leurs moyens d’existence.

L’événement visait à souligner l’importance d’une coordination des investissements du secteur public et privé dans les chaînes de valeur alimentaires et les systèmes alimentaires pour atteindre à la fois l’Objectif 2 de développement durable à savoir, « éradiquer la faim, garantir la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition, et promouvoir l’agriculture durable » et l’Objectif 8 à savoir « promouvoir une croissance économique durable sans exclusion, le plein-emploi productif et un travail décent pour tous ».

« Nous sommes ici pour partager les bonnes pratiques et identifier les domaines prioritaires pour bien coordonner les investissements public-privé dans la chaîne de valeur alimentaire et le développement du système alimentaire avec l’espoir que les petites et moyennes entreprises agro-industrielles, le secteur agro-alimentaire et l’économie globale en bénéficieront au retour, y compris dans les domaines des politiques, des connaissances et de la technologie ainsi que du développement des capacités tel qu’encouragé dans la plus récente Stratégie du secteur privé de la FAO », a souligné Graziano da Silva dans ses remarques préliminaires.

« Il y a des exemples concrets de réussite qui démontrent que la coordination des investissements du secteur privé et du secteur public peut ouvrir la voie à une transformation économique dans les pays en développement », a-t-il ajouté.

Pour sa part, Patrick Ignatius Gomes, Secrétaire général du Groupe des États ACP, a déclaré que la solution durable aux défis liés à la sécurité alimentaire et nutritionnelle mondiale nécessite des investissements considérables et bien coordonnés du secteur public, du secteur privé et de la société civile.

« Cela se reflète dans la Stratégie de développement du secteur privé de l’ACP. Nous allons appuyer de nouvelles initiatives centrées sur l’importance cruciale de la mobilisation des ressources financières nationales et internationales, la promotion du commerce international et le renforcement de la coopération internationale pour le développement afin d’atteindre les objectifs de développement durable. Les partenariats sont essentiels pour en arriver là », a déclaré M. Gomes.

Des mesures et des engagements concrets

Selon le Directeur du CTA, Michael Hailu, « la nature spécifique des investissements tant du secteur public que du privé dans le développement du système alimentaire et la façon de mieux les coordonner pour atteindre la sécurité alimentaire et nutritionnelle durable est un sujet qui demeure néanmoins complexe. C’est à cela que la réunion voulait répondre. »

Des recommandations clés ont été formulées lors de la réunion de haut-niveau. Elles comprennent l’appui politique au niveau des pays, l’opérationnalisation du cadre politique pour un engagement plus renforcé et structuré des programmes d’aide avec la participation du secteur privé, la nécessité de promouvoir les financements privés pour le développement, la mise en place des mécanismes d’appui aux petites et moyennes entreprises dans le secteur de l’agroalimentaire et la nécessité d’appuyer les chaînes de valeur intégrées et rentables.

La capitale éthiopienne accueille la Troisième Conférence internationale sur le financement du développement (13-16 juillet 2015) à laquelle participent des représentants politiques de haut niveau, y compris les chefs d’État et de gouvernement, des ministres des Finances, des Affaires étrangères et de la Coopération au développement ainsi que toutes les parties prenantes institutionnelles, des organisations non-gouvernementales et des entités commerciales.

La Conférence adoptera un document final arrêté au niveau intergouvernemental qui devrait favoriser et contribuer sensiblement à la mise en œuvre du programme de développement pour l'après-2015.

 

Informations supplémentaires

Événement parallèle FAO/ACP/CTA: Le financement des investissements et de l’agrobusiness

http://brusselsbriefings.net/past-briefings/finance-for-agri-value-chains/financing-investments-and-agribusiness-for-food-and-nutrition-security-public-and-private-sector-coordination/

http://www.acp.int/

http://www.cta.int/fr/

http://www.fao.org/ag/ags/ags-division/fr/

 

Photos: https://www.flickr.com/x/t/0098009/photos/faonews/

 

Contact: Liliane.Kambirigi@fao.org; gambier@cta.int

Share this page