FAO.org

Accueil > Country_collector > FAO en Côte d'Ivoire > Actualités > Detail
FAO en Côte d'Ivoire

Le navire Dr Fridtjof Nansen entame sa campagne d’évaluation scientifique dans les eaux territoriales de la Côte d’Ivoire

Le navire Dr Fridtjof Nansen lors de son escale dans les eaux ivoiriennes (Photo: ©FAO/Marina Mea)
20/08/2019

« La pêche et ses activités connexes fournissent des emplois et des moyens de subsistance à 60 millions de personnes, dont 90 pour cent vivent dans des pays en développement ». « Le navire de recherche marine nommé le Fridtjof Nansen vient aider les pays à réunir les données scientifiques qui serviront à la gestion durable des pêches et à étudier la manière dont les effets du changement climatique pourraient affecter les océans » ; c’est ce qu’a indiqué Monsieur Kwame Koranteng, expert en pêche au bureau FAO à Accra, rencontré lors de la cérémonie d’accueil du navire Dr Fridtjof Nansen en Côte d’Ivoire.

Cette cérémonie d’accueil visait à exprimer l’adhésion totale de la Côte d’Ivoire aux activités conduites par le programme EAF-Nansen et à une meilleure compréhension des capacités techniques du nouveau navire pour la réalisation des campagnes d’évaluation halieutiques.

Le nouveau navire Dr Fridtjof Nansen, nom d’un explorateur, scientifique et diplomate norvégien, a été accueilli au Port autonome d’Abidjan, en Côte d’Ivoire, ce 20 août 2019. L’escale du navire intervient dans le cadre de la campagne transfrontalière d’évaluation des ressources halieutiques et des écosystèmes dans les eaux marines de la Côte d’Ivoire et du Ghana, qui se déroule du 20 juillet au 18 août 2019. Cette escale intervient aussi dans le cadre de la mise en œuvre du programme approche écosystémique des pêches (EAF-Nansen), fruit d’un partenariat entre le Royaume de Norvège qui en assure le financement, la FAO partenaire technique de mise en œuvre et trente-deux pays africains bénéficiaires disposant d’une façade maritime.

« Le Programme EAF-Nansen donne la priorité aux pays d’Afrique sub-Saharienne, et est parfaitement en cohérence avec l’Initiative en faveur de la croissance bleue de la FAO, qui est une approche stratégique et novatrice visant à améliorer l’utilisation des ressources aquatiques », a rappelé Monsieur Samy Gaiji, Représentant de la FAO en Côte d’Ivoire.

Le Navire de Recherche Dr Fridtjof Nansen est un élément clé du programme EAF-Nansen, dont l’objectif est de promouvoir l'utilisation durable des ressources biologiques marines et une protection améliorée de l'environnement marin, en contribuant ainsi aux efforts mondiaux visant à améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans les pays partenaires.

« Les résultats obtenus par la recherche à travers le Fridtjof Nansen permettront de formuler des avis aux institutions de gestion des pêches qui les traduisent en plan d’action en vue d’améliorer la gestion des pêches », a indiqué l’inspecteur général, Monsieur Diawara Sirima, représentant le Ministre des Ressources animales et halieutiques.

Les enquêtes avec le Fridtjof Nansen, seul navire au monde à arborer le drapeau des Nations Unies, sont réalisées avec un équipement sophistiqué et visent principalement à collecter des données sur la répartition et l'abondance des stocks de poisson, la biodiversité, les conditions environnementales et la présence de microplastiques. Le navire étudie aussi l’impact du changement climatique sur les océans et cible les espèces pélagiques et démersaux.

Durant cette escale, dix experts issus des Ministère de la Recherche scientifique, de l’Environnement et de l’Agriculture et développement rural ont été débarqués au terme d’une mission effectuée à bord sur la recherche de techniques pour une meilleure gestion durable de ressources halieutiques et des écosystèmes marins.