FAO.org

Accueil > En action > projects > Action contre la désertification > Bureau de presse > Detail FR

Action contre la désertification

Banave Sévère, un agriculteur qui se développe mieux sur des terres restaurées

Les petits producteurs d’Haïti profitent des efforts de restauration des terres d’Action contre la désertification


21/09/2018

Bonbon, Haïti - « Regardez la taille de cette pomme de terre », raconte Banave Sévère, un agriculteur de cinquante ans de la commune de Bonbon, dans le département de Grand’Anse, dans le sud-ouest du pays. « Ils n'auraient jamais été aussi gros avant », ajoute-t-il.

Ce changement, explique-t-il, a eu lieu lorsqu’il a commencé à faire pousser des cultures en même temps que des arbres et des arbustes, une pratique connue sous le nom d'agroforesterie. « Mes pommes de terre poussent mieux maintenant, car les arbres aident à garder le sol humide. Ils protègent également du soleil brûlant. De plus, je gagne plus d'argent, car certains arbres produisent des fruits que je peux vendre ».

Banave Sévère fait partie de la centaine d'agriculteurs qui habitent les communes de Bonbon et d’Abricots et qui ont appris l'agroforesterie grâce à Action contre la désertification. Depuis 2015, cette initiative les aide en les formant à la pratique de l’agroforesterie, ainsi qu’à d'autres techniques de restauration des terres et de conservation des sols, en plantant des espèces d’arbres autochtones dans les champs.

Le renforcement des capacités fait partie des efforts d’Action contre la désertification visant à aider les communautés à restaurer leurs terres. A Haïti, en raison de la déforestation et de pratiques agricoles inappropriées, on estime que plus de la moitié du territoire est affecté par l’érosion. Face à ces enjeux considérables, Action contre la désertification encourage notamment l'utilisation d'espèces locales réputées pour stabiliser le sol et aider à prévenir l'érosion des pentes.

Dotés de compétences nouvellement acquises, ces agriculteurs ont ainsi pu entreprendre des travaux de restauration des terres. Jusqu'à présent, ils ont pu restaurer près de 7 000 hectares de terres dégradées à Bonbon et à Abricots, tandis que 1 250 autres hectares ont été plantés pour commencer leur restauration. Au total, plus de 600 000 plants de forêts et d’espèces fruitières locales ont été plantées.

Action contre la Ddsertification favorise également le développement de produits forestiers non-ligneux. Ces activités font partie intégrante de son approche de restauration des terres: elles fournissent un revenu supplémentaire aux communautés où le niveau de vie est faible. Elles constituent donc une incitation importante pour que les communautés restent impliquées dans la gestion durable de leurs terres.

Pour l'instant, les efforts se sont concentrés sur le soutien des apiculteurs dans la production de miel. En 2018, ces derniers ont ainsi pu produire plus de 9 000 litres de miel, générant un revenu net s’élevant à 5 600 USD.

En savoir plus: nouvelle fiche d'information sur Action contre la désertification en Haïti.