Commission des ressources génétiques pour l'alimentation et l'agriculture





Consciente de l’importance de la diversité biologique  pour la sécurité alimentaire mondiale, l’Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture  a créé en 1983 la Commission intergouvernementale des ressources génétiques pour l’alimentation et l’agriculture. Le mandat initial de la Commission, limité aux ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture, a été élargi en 1995, de façon à inclure toutes les composantes de la diversité biologique pour l’alimentation et l’agriculture.

Depuis trente ans, la Commission sert  de tribune intergouvernementale unique, qui permet de s’accorder au niveau mondial  sur les politiques touchant à la diversité biologique pour l’alimentation et l’agriculture. Elle met au point des évaluations mondiales et négocie des plans d’actions, codes de conduite et autres instruments mondiaux  relatifs à la conservation et à l’utilisation durable des ressources génétiques pour l’alimentation et l’agriculture.

Nous  vous invitons à consulter les entretiens que nous avons réalisés: ils vous permettront de découvrir la diversité des points de vue sur les ressources génétiques pour l’alimentation et l’agriculture et de connaître les réalisations passées de la Commission, ainsi que ses activités actuelles et futures.


La biodiversité au service de la sécurité alimentaire et de la nutrition

Télécharger

La biodiversité pour l’alimentation et l’agriculture est l’une des ressources les plus importantes de la planète. Les plantes cultivées, les animaux d’élevage, les organismes aquatiques, les essences forestières, les micro organismes et les invertébrés – soit des milliers d’espèces et leur variabilité génétique – forment le tissu de la biodiversité sur lequel repose la production alimentaire mondiale. 

Qu'il s'agisse des insectes pollinisateurs, des bactéries microscopiques utilisées pour faire le fromage, des races d'animaux d'élevage qui permettent à des populations de subsister dans des environnements hostiles, ou encore des milliers de variétés végétales qui garantissent la sécurité alimentaire à travers le monde, la biodiversité est indispensable. La biodiversité contribue de manière essentielle à la diversification nutritionnelle – c'est-à-dire la disponibilité d'un assortiment d'aliments variés – qui est importante pour la santé et le développement du corps humain.

Cependant, la biodiversité, et plus particulièrement la diversité génétique, s'appauvrit à un rythme inquiétant pour les raisons suivantes: 

  • le développement et l’utilisation privilégiés d'un nombre limité de variétés végétales et races d'animaux commerciales, au détriment des variétés et races adaptées aux conditions locales, dont les précieuses caractéristiques sont négligées;
  • l'accroissement de la pression démographique;
  • la disparition des habitats naturels et la dégradation de l’environnement, notamment la déforestation, la désertification et la modification des bassins hydrographiques; 
  • le changement climatique.

Les ressources génétiques sont la matière première dont les communautés locales et les chercheurs ont besoin pour améliorer la production alimentaire, en qualité et en quantité. Chaque fois que l'une de ces ressources disparaît, l'humanité perd un moyen potentiel d'adapter l'agriculture à de nouvelles conditions socio-économiques et environnementales. C'est grâce à leur variabilité génétique que les plantes, les animaux, les micro-organismes et les invertébrés sont capables de s'adapter à l'évolution de leur environnement et de survivre. Le fait de conserver et d'utiliser un large éventail de diversité – tant la diversité des espèces que la diversité génétique à l'intérieur des espèces – revient donc à sauvegarder notre capacité à faire face à de futurs problèmes. Par exemple, dans le contexte de l'adaptation au changement climatique, les végétaux et les animaux qui, du fait de leur bagage génétique, sont tolérants à la chaleur ou à la sécheresse, ou bien résistants aux organismes nuisibles et aux maladies, sont particulièrement précieux.

Le maintien de la biodiversité pour l’alimentation et l’agriculture est une responsabilité mondiale. Alors que les pays s'efforcent de diversifier et d'adapter leur agriculture et leurs systèmes de production alimentaire, l'échange de ressources génétiques et l'interdépendance des pays s'intensifient. Dans le contexte du changement climatique, la conservation et l’utilisation durable de la diversité génétique prennent une importance sans précédent. Le problème posé par la conservation et l'utilisation durable des ressources génétiques concerne tous les continents et tous les écosystèmes et demande une solution de portée générale. La Commission des ressources génétiques pour l’alimentation et l’agriculture est la seule tribune internationale qui s'occupe spécifiquement de tous les éléments de la biodiversité pour l’alimentation et l’agriculture (c'est-à-dire, les végétaux, les animaux, les ressources aquatiques, les forêts, les micro-organismes et les invertébrés). Cette plate-forme internationale unique promeut un monde libéré de la faim grâce à l'utilisation et la mise en valeur de tout l’éventail de la biodiversité concourant à la sécurité alimentaire et la lutte contre la pauvreté rurale.