FAO.org

Accueil > Themes_collector > Mesures du ressort de l’État du port
Mesures du ressort de l’État du port

La FAO et la pêche illicite non déclarée et non réglementée (INDNR)

La pêche illicite, non déclarée et non règlementée (INDNR) est un problème important dans la pêche de capture et est une menace sérieuse à la conservation et à la gestion de plusieurs stocks de poissons. La pêche INDNR peut dans le pire des cas, porter à l’effondrement total d’une pêcherie ou au dans le moindre des cas, endommager sérieusement les conditions de stocks de poissons, y compris les efforts pour reconstruire les stocks qui ont été surpêchés [...]

Dernières nouvelles

La mise en œuvre du traité contre la pêche illégale marque le début d’une nouvelle ère

11 juillet 2016, Rome - «L'Accord sur les mesures du ressort de l'Etat du port marque le début d'une nouvelle ère en matière de lutte contre la pêche illégale, mais il est essentiel d'agir rapidement afin d'assurer sa mise en œuvre effective»...


Le Cap-Vert rejoint l’Accord sur les mesures du ressort de l’Etat du port pour mieux lutter contre la pêche illicite

23 juin 2016, Rome - Le Directeur général de la FAO offre l’assistance technique de la FAO en matière de pêche et de lutte contre le moustique vecteur du Zika...


Entrée en vigueur du premier traité mondial contre la pêche illégale

5 juin 2016, Rome - L’Accord de la FAO relatif aux mesures du ressort de l’Etat du port constitue désormais une loi internationale contraignante...


Les Palaos, dernier pays en date à ratifier le pacte mondial contre la pêche illicite

1 décembre 2015, Paris - Première nation du Pacifique à adhérer à l'accord international sur les mesures du ressort de l’Etat du port...

Supporteurs

Une lettre de la part de John Kerry sur l’entrée en vigueur de l’Accord sur les mesures du ressort de l’État du port

Le Secrétaire d’État Kerry définit l’Accord relatif aux mesures du ressort de l’État du port (PSMA) comme une ‘occasion importante’.

Ministre chilien des Affaires étrangères : “ Pour parvenir à une diffusion mondiale, l'accord doit être ratifié par le plus grand nombre possible de pays "

Entretien avec Heraldo Muños