Pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN)

La pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN) demeure l'une des plus grandes menaces pour les écosystèmes marins en raison de sa capacité à entraver les efforts nationaux et régionaux de gestion durable des pêcheries et de conservation de la biodiversité marine. La pêche INN tire parti des administrations corrompues et exploite des régimes de gestion faibles, en particulier ceux des pays en développement manquant de capacités et de ressources pour un suivi, un contrôle et une surveillance efficaces (SCS). La pêche INN est présente dans tous les types de pêche et prend différentes dimensions; elle est aussi bien pratiquée en haute mer que dans les zones relevant de la juridiction nationale, elle concerne tous les aspects et toutes les étapes de la capture et de l'utilisation du poisson, et peut parfois être associée au crime organisé. Les ressources halieutiques qui pourraient être exploitées par les pêcheurs autorisés disparaissent en raison des pratiques de pêche INN, ce qui peut entraîner l'effondrement des pêcheries locales, et fragilise la petite pêche artisanale dans les pays en développement. Les produits dérivés de la pêche INN peuvent être acheminés sur les marchés commerciaux étrangers, limitant ainsi l'approvisionnement alimentaire local. La pêche INN menace donc les moyens de subsistance, exacerbe la pauvreté et augmente l'insécurité alimentaire.

Analyse détaillée

Plus récent

{imagealttext}
Avec une production estimée à 204 millions de tonnes en 2030, la pêche illégale, non déclarée et non réglementée (INN) coûte jusqu'à 23 milliards de dollars chaque année aux pays et représente un poisson sur cinq. Les États membres de la CEE-ONU sont confrontés à...
{imagealttext}
La pêche et l'aquaculture constituent une source vitale de nourriture, d'emploi, de commerce et de bien-être économique pour les populations du monde entier, pour les générations actuelles et futures, et devraient donc être pratiquées de manière responsable. Le Code de...
{imagealttext}
Ce document a été préparé par l'OMI, l'OIT et la FAO dans le but de conseiller les décideurs et autres parties prenantes des secteurs de la pêche, de la mer et du travail, et d'encourager la ratification et la mise...