FAO.org

Accueil > Alimentation et nutrition scolaires

Alimentation et nutrition scolaires

©FAO/Jim Holmes

Les écoliers ont besoin d’une bonne alimentation pour se développer et grandir harmonieusement, se protéger contre les maladies et avoir suffisamment d’énergie pour étudier, apprendre et pratiquer une activité physique.

Les programmes d’alimentation et de nutrition scolaires sont essentiels pour que les enfants puissent exercer leurs droits humains en matière d’alimentation, d’éducation et de santé. Grâce à des interventions complémentaires des pouvoirs publics, tels que les repas scolaires et l'éducation alimentaire et nutritionnelle, les écoliers peuvent améliorer leurs régimes alimentaires, acquérir des pratiques alimentaires plus saines, et les faire également adopter par leurs familles et leurs communautés.

Les programmes d'alimentation et de nutrition scolaires s’approvisionnent pour les repas scolaires auprès de petits exploitants locaux et permettent ainsi de soutenir l'agriculture locale, de renforcer et de diversifier les systèmes alimentaires locaux et d’aider les personnes à sortir de la pauvreté.


Le rôle de la FAO dans l'alimentation et la nutrition scolaires

La FAO considère que les écoles constituent un contexte idéal pour apporter un soutien à la nutrition et au développement des enfants et des jeunes.

Les écoles permettent de sensibiliser les enfants à un âge auquel ils acquièrent des habitudes alimentaires et sanitaires. Elles influencent également les familles, la communauté scolaire et peuvent constituer un moyen de favoriser une participation plus large de la communauté.

Le fait de promouvoir des régimes alimentaires plus sains par le biais des écoles peut engendrer des bienfaits sur le plan de la santé et du bien-être qui vont au-delà de la classe, notamment en faveur des ménages et des communautés. Établir des liens entre les programmes alimentaires scolaires et la production de denrées alimentaires locales peut accroître la participation de la communauté, renforcer et diversifier les systèmes alimentaires locaux et améliorer les moyens de subsistance des petits exploitants agricoles. 

La FAO travaille de concert avec les gouvernements en vue d’exploiter le potentiel des écoles à travers des programmes alimentaires et nutritionnels, et appuie ainsi les Objectifs de développement durable liés à la sécurité alimentaire, la nutrition, l’éducation et la santé pour tous. Ce travail porte sur quatre domaines principaux:

Faits saillants

  • Environ 368 millions d’enfants dans le monde sont nourris quotidiennement à l’école par les gouvernements nationaux.
  • Les programmes d'alimentation et de nutrition scolaires peuvent contribuer à atteindre plusieurs ODD: ODD 1 (Élimination de la pauvreté), 2 (Faim Zéro), 3 (Bonne santé et bien-être), 4 (une éducation de qualité), 8 (Travail décent et croissance économique) et 10 (Réduction des inégalités)
  • L'éducation alimentaire et nutritionnelle aide les enfants et les jeunes à faire des choix alimentaires qui contribuent à la santé humaine et environnementale.
  • Le fait d’établir des liens entre les programmes de repas scolaires et la production locale renforce la connexion entre la nutrition, l’agriculture et les économies locales. L’ensemble de la communauté scolaire (y compris les enfants, les familles, les enseignants, le personnel des écoles, les vendeurs, le personnel des services de restauration, la société civile, le personnel du gouvernement et les agriculteurs locaux) contribue activement et a  la responsabilité d’apporter son soutien pour parvenir à des repas scolaires et des environnements alimentaires plus sains.
  • L’alimentation scolaire utilisant la production locale peut améliorer les moyens de subsistances des petits exploitants et de la communauté, tout en fournissant des aliments sains et nutritifs aux écoliers.

Éducation alimentaire et nutritionnelle

La FAO préconise une «approche scolaire globale» de l’éducation nutritionnelle, avec la participation de tous les acteurs qui influencent les régimes alimentaires des enfants, y compris leurs familles, les enseignants, le personnel scolaire, les petits exploitants agricoles, le personnel de restauration, les vendeurs de nourriture ainsi que d’autres personnes.

Tout programme scolaire d’éducation nutritionnelle doit comporter des activités pratiques et des leçons pédagogiques qui se complètent mutuellement.  Les enseignements théoriques sont combinés avec des travaux pratiques qui offrent une occasion aux élèves de faire des expériences et de participer activement à l’apprentissage sur l’alimentation, les régimes alimentaires et la santé.

Cette approche globale aide à créer des compétences et des attitudes positives et prépare les enfants à acquérir des habitudes saines en dehors de l’école et pour l'âge adulte.

Les programmes d’éducation alimentaire et nutritionnelle en milieu scolaire encouragent et donnent les moyens aux enfants et à leurs communautés de prendre en charge leurs propres régimes alimentaires et leurs choix alimentaires et permettent aux enfants de devenir des agents du changement dans les systèmes alimentaires locaux.

Les jardins scolaires sont également fréquemment utilisés comme des plateformes d’apprentissage. La FAO encourage et appuie les pays à promouvoir les jardins scolaires qui ont une visée éducative afin d’aider les écoliers, le personnel des écoles et les familles à faire le lien entre la culture des denrées alimentaires et les régimes alimentaires équilibrés, à développer des compétences utiles dans la vie courante, et également de les sensibiliser à l’environnement. 

Des environnements alimentaires et des repas sain

La FAO aide les gouvernements à élaborer des normes nutritionnelles pour les repas scolaires et des politiques visant à rendre l’environnement alimentaire scolaire plus sain. L’environnement alimentaire détermine la manière dont les denrées alimentaires sont rendues accessibles, abordables, désirables et pratiques pour les enfants et les communautés. Les environnements alimentaires scolaires sains encouragent et permettent aux communautés scolaires (les enfants, les familles, le personnel de l'école, etc.) de faire des choix alimentaires qui améliorent leurs habitudes alimentaires et leur bien-être.

Les programmes d'alimentation scolaire utilisant la production locale

La FAO aide les gouvernements à élaborer des programmes d’alimentation scolaire utilisant la production locale (HGSF), qui achètent auprès des petits exploitants agricoles locaux des denrées alimentaires saines, diversifiées et nutritives pour la préparation des repas scolaires. Cette approche vise à offrir des repas sains aux enfants, tout en stimulant l'agriculture et les économies locales.

Les programmes HGSF amplifient les effets positifs des programmes d’alimentation scolaire ordinaires et comportent de nombreux avantages. Cette approche peut améliorer l’accès aux aliments nutritifs et leur disponibilité en faveur des écoliers et des communautés locales; valoriser les habitudes alimentaires et les ingrédients locaux; soutenir l’adoption des pratiques agro-écologiques et/ou sensibles au climat; créer des opportunités commerciales pour les petits exploitants agricoles ou d’autres producteurs vulnérables (y compris les femmes, les jeunes et les membres de communautés traditionnelles).

Les programmes HGSF peuvent profiter aux agriculteurs, producteurs et transformateurs locaux car ils peuvent engendrer une demande stable, structurée et prévisible de leurs produits, développer le marché et bénéficier à l'économie locale en général.

Ils permettent le développement de chaines de valeur sensibles à la nutrition et inclusives qui jouent un rôle important dans l’élaboration et le renforcement des systèmes alimentaires locaux et nationaux durables. 

Environnement politique, juridique et institutionnel

Pour que les programmes d’alimentation et de nutrition scolaires soient efficaces, il est nécessaire qu’ils soient appuyés par des politiques, des réglementations et des institutions nationales. Lors de la deuxième Conférence internationale sur la nutrition (CIN2), les gouvernements se sont engagés à élaborer des politiques, des programmes et des initiatives visant à assurer une alimentation saine tout au long de la vie, y compris des programmes d'alimentation et de nutrition scolaires. Pour atteindre ces objectifs, la FAO aide les pays à adopter des politiques et des cadres juridiques et institutionnels adaptés en vue de mettre en œuvre des programmes d'alimentation et de nutrition scolaires, grâce à des approches fondées sur les droits de l'homme réunissant les divers secteurs, tels que l'agriculture, la santé, l'éducation et la protection sociale qui sont liés à l'alimentation scolaire.

Partagez