FAO au Sénégal

Journée mondiale de l’alimentation 2019: Plaidoyer pour des systèmes alimentaires durables et des pratiques protectrices de la planète

29/10/2019

La Journée mondiale de l’alimentation (JMA) 2019 marque le 74ème anniversaire de la fondation de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), correspondant à la 39ème édition de la JMA. Le thème retenu est «Agir pour l’avenir. Une alimentation saine pour un monde #FaimZéro».

Cette année, la JMA lance un appel à l'action à tous les secteurs afin que tous puissent bénéficier d'une nourriture saine et durable. En même temps, elle invite chacun d'entre nous à commencer à s'interroger sur ce que nous mangeons.

Ces dernières années, on a assisté à une transformation profonde de l’alimentation et des habitudes alimentaires du fait de la mondialisation, de l'urbanisation et de la hausse des revenus. L'association de régimes alimentaires malsains et de modes de vie sédentaires a entraîné l'escalade des taux d’obésité, non seulement dans les pays développés, mais aussi dans les pays à faible revenu où coexistent souvent la faim et l'obésité.

A l'heure actuelle, si plus de 800 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde, plus de 672 millions d'adultes et 124 millions de filles et de garçons (de 5 à 19 ans) sont obèses.  Les dépenses mondiales de santé liées à l'obésité sont estimées 2 000 milliards de dollars chaque année. Plus de 40 millions d'enfants de moins de cinq ans sont en surpoids. Plus de 150 millions d'enfants de moins de 5 ans souffrent de retards de croissance et plus de 50 millions sont victimes d'émaciation.

De plus, les dégâts à l'environnement causés par les systèmes alimentaires pourraient augmenter de 50 à 90 pour cent à cause de la consommation accrue d'aliments transformés, de viande et d'autres produits animaux dans les pays à revenu faible et intermédiaire. Atteindre l'objectif Faim Zéro, ce n'est pas juste donner à manger aux affamés, c'est aussi nourrir les personnes et prendre soin de la planète.

Pour une alimentation saine et équilibrée

Une alimentation saine est constituée d'aliments sûrs, nutritifs, variés et en quantité suffisante pour mener une vie active et réduire le risque de maladies. Elle comprend des fruits, des légumes, des légumineuses (ex. lentilles, haricots), des noix, des graines et des céréales complètes (ex. maïs non OGM, mil, avoine, blé, riz complet), et des aliments à faible teneur en graisses (en particulier en graisses saturées), en sucre et en sel.

Une alimentation malsaine est le premier facteur de risque de mortalité dans le monde. Aujourd'hui, un décès sur cinq est lié à l'alimentation (pauvre en légumes, en légumineuses, en graines et noix, et riche en sucres, en sel ou en acides gras trans). Les aliments nutritifs qui constituent une alimentation saine ne sont pas disponibles ou à la portée de beaucoup de gens.

En 2016, l'Assemblée générale de l'Organisation des Nations Unies (ONU) a proclamé la Décennie d'action des Nations Unies pour la nutrition 2016-2025 ou Décennie de la nutrition pour offrir à toutes les parties prenantes une occasion unique d'accomplir des progrès pour atteindre les cibles traitant de nutrition des Objectifs de développement durable (ODD), consolider les efforts communs et veiller à ce que tous les êtres humains de tous âges aient accès à tout moment à une alimentation sûre, diversifiée, abordable et saine.

Améliorer la nutrition et la sécurité sanitaire des aliments

La FAO invite les gouvernements à améliorer la nutrition et la sécurité sanitaire des aliments et à adopter les lignes directrices du Codex Alimentarius sur l'étiquetage nutritionnel obligatoire. L’Organisation les exhorte à investir dans des effectifs de professionnels de la nutrition et à promouvoir la recherche, l'innovation et le transfert de technologies afin de trouver les moyens de répondre aux besoins d'une population croissante tout en préservant les ressources naturelles, la biodiversité et la santé des écosystèmes.

La JMA 2019 aappelle aussi les gouvernements à concevoir des politiques et programmes axés sur la nutrition, en phase avec leurs recommandations alimentaires nationales. Et à accroître l'investissement dans des interventions efficaces pour la mise en place de systèmes alimentaires durables, de la production à la consommation. Elle lance également un appel à l'action aux divers publics concernés dont les décideurs, le secteur privé, le grand public, la société civile et les Agences des Nations Unies pour atteindre l’objectif #FaimZéro.

Le 31 octobre 2019, le Gouvernement du Sénégal, à travers le Ministère de l'Agriculture et de l'Équipement rural (MAER), et l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), en partenariat avec de nombreux autres acteurs de la société civile, de la recherche et du secteur privé, organiseront la Cérémonie officielle de la JMA et une conférence scientique au Musée des Civilistaions Noires, à Dakar, sous la présidence effetcive du Ministre de l'Agriculture et de l’Équipement Rural (MAER), Moussa Baldé. Les populations seront au cœur de la célébration de cette journée, en présence des autorités locales et des partenaires au développement.

La presse nationale et internationale est cordialement conviée à cet important événement qu’est la célébration de la Journée mondiale de l’alimentation, Édition 2019.

 

Plus d’informations :

Site web de la JMA 2019