Services Ecosystémiques & Biodiversité

Évaluation et estimation de la valeur économique

L'agriculture, l'élevage, la foresterie et la pêche bénéficient des services écosystémiques et en fournissent. L'évaluation et l'estimation de la valeur économique sont des premières étapes importantes pour traduire la mesure dans laquelle les services écosystémiques contribuent à l'agriculture, à l'élevage et à la pêche (et inversement) et, donc, aux économies nationales. Le fait de connaître la valeur de ces services est un élément important pour promouvoir le renforcement des investissements en faveur de leur gestion.

Pour concevoir des stratégies en faveur de systèmes de production réellement durables, il faut comprendre et reconnaître en quoi ils dépendent des services écosystémiques et en quoi ils soutiennent ces services.

Ces dix dernières années, la pénurie d'eau et la dégradation des terres nous ont montré que nous ne pouvons ni considérer les bienfaits de la nature comme acquis, ni les voir comme des biens publics mondiaux illimités. Ces crises ont prouvé que même s'il est possible de remplacer les services offerts par la nature, il faudra pour cela payer le prix fort.

Certains services écosystémiques, tels que la fourniture d'un air pur ou d'une eau propre, sont facilement compris et leur valeur a parfois été estimée. D'autres, par contre, tels que la qualité esthétique de la nature et son rôle en tant que source d'inspiration pour la culture et l'innovation, sont difficiles à quantifier.   Les services de régulation, tels que les mécanismes naturels de lutte contre les organismes nuisibles et le cycle des éléments nutritifs, agissent souvent en arrière-plan, sans que l'on en ait conscience; ils ne sont donc pas reconnus et leur valeur n'est pas estimée.

Afin d'avoir une vision complète des choses, il est important d'étudier la large gamme des services fournis par chaque type d'écosystème et, ensuite, de comprendre les interactions entre ces services et l'agriculture, l'élevage, la pêche et la foresterie.

Exemple 1 – La pêche et les forêts dans le Bassin amazonien

Les ressources halieutiques cruciales du Bassin amazonien dépendent de la santé des forêts adjacentes. Les forêts fournissent des habitats aux poissons dans l'écosystème, ainsi que de la nourriture étant donné que de nombreux poissons mangent les fruits qui tombent dans l'eau. Par ailleurs, elles régulent l'acheminement et la qualité de l'eau et agissent comme un tampon pour les inondations saisonnières.

Exemple 2 – Systèmes agricoles et sécurité alimentaire

Un système agricole bien géré fournit non seulement de la nourriture, mais aussi plusieurs autres avantages, notamment des services de pollinisation, la lutte contre les inondations ou encore la lutte contre l'érosion. À l'inverse, respecter et protéger la biodiversité et les services écosystémiques permet d'améliorer la sécurité alimentaire à long terme. Disposer d'écosystèmes sains est la meilleure façon d'obtenir une agriculture productive et des aliments nutritifs.

 

La FAO travaille avec ses partenaires pour évaluer en quoi les services écosystémiques sont essentiels pour la production alimentaire, et en quoi l'agriculture elle-même peut améliorer la fourniture de ces services.