Le droit à l’alimentation autour du globe

  Angola

La Constitution de la République d’ Angola ne protège pas de manière explicite le droit à une alimentation adéquate. 

La République d’ Angola est devenue un État partie au Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels en 1992 par adhésion. Le Protocole facultatif a été signé par la République d’ Angola en 2013, mais il n’a pas encore été ratifié.

CONSTITUTIONAL RECOGNITIONS OF THE RIGHT TO ADEQUATE FOOD

National status of international obligations

Article 12: (Les relations internationales) 1. "La République d'Angola respecte et observe les principes de la Charte de l'Organisation des Nations unies et de la Charte de l'Union Africaine et maintient des relations d'amitié et de coopération avec tous les États et peuples, sur la base des principes suivants: a) respect de la souveraineté et de l'indépendance nationale; b) égalité entre les États; c) droit des peuples à l'autodétermination et à l'indépendance; d) résolution pacifique des conflits; e) respect des droits de la personne humaine; f) non-ingérence dans les affaires intérieures des autres États; g) réciprocité d'avantages; h) rejet et combat du terrorisme, du narcotrafic, du racisme, de la corruptionet du trafic d'êtres et d'organes humains; i) coopération avec tous les peuples pour la paix, la justice et le progrès del'humanité."  

Article 13.1: "Le droit international général ou commun, reçu dans les termes de la présente Constitution, fait partie intégrante de l'ordre juridique angolais. 

Article 13.2: "Les traités et les accords internationaux régulièrement approuvés ou ratifiés sont applicables dans l'ordre juridique angolais, dès leur publication officielle et leur entrée en vigueur dans l'ordre juridique international, dans la mesure où ils engagent l'État angolais au niveau international."

Other pertinent provisions for the realization of the right to adequate food

Article 2.2: "La République d'Angola encourage et protège les libertés fondamentales et les Droits de l'homme, en tant qu'individu et en tant que membre de groupes sociaux organisés, assurant le respect et la garantie de leur accomplissement par les pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire, leurs organes et institutions, ainsi que par toutes les personnes physiques et morales."

Article 21: "Les missions fondamentales de l'État consistent à: 
b) assurer les droits, les libertés et les garanties fondamentales; 
c) créer progressivement les conditions nécessaires à rendre effectifs les droits économiques, sociaux, culturels des citoyens;"

Article 28.2: "L'État doit adopter des initiatives législatives et autres mesures appropriées, en fonction des ressources disponibles, pour la réalisation progressive et effective des droits économiques, sociaux et culturels."

Article 90: "Pour encourager le développement social du pays l'État s'engage à: 
e) promouvoir la jouissance par tous les citoyens des avantages découlant de l'effort collectif de développement, notamment dans l'amélioration quantitative et qualitative de leur vie."

INTERNATIONAL INSTRUMENTS

Universal Declaration of Human Rights (UDHR) – 1948

International Covenant on Economic, Social and Cultural Rights (ICESCR) – 1966

Status: Adhésion (1992)

Convention on the Elimination of all forms of Discrimination Against Women (CEDAW) – 1979

Status: Adhésion (1986)

Convention on the Rights of the Child (CRC) – 1989

Status: Ratification (1990)

Convention on the Rights of Persons with Disabilities (CRPD) – 2006

Status: - (2014)

Législation et politiques qui reconnaissent le droit à une alimentation adéquate

Les Directives sur le droit à l’alimentation, validées par le Comité de la sécurité alimentaire mondiale et adoptées par le Conseil de la FAO, fournissent des orientations pour la réalisation progressive du droit à une alimentation adéquate dans le contexte de la sécurité alimentaire nationale

Étant donné que le droit humain à une alimentation adéquate peut être mis en œuvre par le biais de plusieurs actions juridiques et politiques, nous vous invitons à visiter les Profils par pays sur FAOLEX pour accéder à la collection complète des mesures adoptées au niveau national. Parmi les différents documents disponibles, vous trouverez la législation et les politiques qui font référence à certaines Directives pertinentes, telles que la Directive 8 sur l' Accès aux ressources et aux moyens de production, la Directive 9 sur la Sécurité sanitaire des aliments et protection des consommateurs, la Directive 13 sur l’Appui aux groupes vulnérables, et la Directive 16 sur les Catastrophes naturelles et anthropiques.

Vous trouverez ci-dessous les politiques et législations qui mentionnent explicitement le droit à l\'alimentation.

Partagez