FAO.org

Accueil > À propos > Réunions > Deuxième Conférence internationale sur la nutrition (CIN2)
Deuxième Conférence internationale sur la nutrition (CIN2), 19-21 novembre 2014

19-21 novembre 2014, siège de la FAO, Rome, Italie

La Deuxième Conférence internationale sur la nutrition (CIN2), réunion intergouvernementale de haut niveau destinée à attirer l’attention mondiale sur la malnutrition sous toutes ses formes, a rassemblé au siège de la FAO, à Rome, les délégués de plus de 170 gouvernements, 150 représentants de la société civile et une centaine du secteur privé. En marge des sessions plénières des 19, 20 et 21 novembre, des événements préparatoires pour les parlementaires, la société civile et le secteur privé, ainsi que des tables rondes et événements parallèles, ont servi de forum pour approfondir les thèmes spécifiques de la nutrition. Les gouvernements participant à la Conférence ont approuvé les deux documents finals – la Déclaration de Rome sur la nutrition et le Cadre d’action – par lesquels les dirigeants mondiaux se sont engagés à mettre en place des politiques nationales visant à l'éradication de la malnutrition sous toutes ses formes et à transformer les systèmes alimentaires de manière à garantir des régimes alimentaires nutritifs pour tous.

Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies

"Cette conférence marque une nouvelle étape dans notre lutte pour bannir définitivement la faim et la malnutrition dans le monde."

26/11/2014

José Andrés, Chef universellement reconnu pour ses innovations culinaires et défenseur des enjeux de l’alimentation et de la faim

<> Tout comme José Andrés, nombre de chefs s’intéressent autant à nourrir quelques personnes que multitude de gens. Dans cette vidéo, il explique pourquoi la CIN2 est essentielle pour aborder les...

10/11/2014

  • 2 milliards de personnes, soit le tiers de la population des pays en développement, souffrent de carences en vitamines ou en micronutriments
  • Les carences en micronutriments provoquent faible croissance et problèmes de santé, notamment cécité, lésions cérébrales et décès précoce
  • 42 millions d’enfants de moins de 5 ans sont en surpoids. Plus de 500 millions d’adultes sont obèses
  • Une mauvaise alimentation et le manque d’exercice sont responsables de près de 10% des maladies et de l’incapacité dans le monde
  • La malnutrition empêche les gens de réaliser leur potentiel, réduit leur productivité. Cela a des conséquences sociales et économiques négatives
  • La malnutrition (faim, carences en micronutriments, obésité) coûte 2,8 à 3,5 milliards de dollars, 4 à 5% du PIB mondial, 400 à 500 dollars par personne
  • Le monde compte 200 millions de personnes sous-alimentées en moins qu’il y a 20 ans, mais 805 millions se couchent encore le ventre creux chaque jour, soit 1 personne sur 9
  • 161 millions d’enfants de moins de 5 ans sont chétifs (faible taille pour leur âge). Le retard de croissance est irréversible, a des conséquences graves pour la santé et le développement
  • 51 millions d’enfants de moins de 5 ans sont émaciés (faible poids pour leur taille) dont 17 millions gravement. Cela augmente le risque de décès des suites de maladies infectieuses
  • 99 millions d’enfants de moins de 5 ans présentent une insuffisance pondérale (faible poids pour leur âge) avec des conséquences graves pour la santé et le développement des individus et de la société

Partenaires

ICN2 Partners National Geographic RAI Ferrovie dello Stato Italiane Aeroporti di Roma