Lancement de l’Année internationale de l’agriculture familiale 2014

Les familles partagent tout. Elles partagent leur espace vital et leurs repas. Elles partagent leurs aspirations, leurs rêves, leurs succès, leurs échecs.

Dans toutes les régions du monde développé et en développement, les familles d'agriculteurs tirent profit du partage de la charge de travail.

Avec plus de 500 millions de fermes dans le monde, l'agriculture familiale est la forme prédominante d'agriculture, et elle est liée de façon indissociable à la sécurité alimentaire mondiale.

Dans l'idéal, les hommes et les femmes devraient avoir accès aux facteurs de production et à l'appui nécessaires pour gérer des activités rurales de production alimentaire, en confiant à leurs enfants, après l'école et durant leurs loisirs, des tâches adaptées à leur âge.

Ces familles d'agriculteurs jouent un rôle essentiel en garantissant la pérennité de l'environnement et la conservation de la biodiversité. Elles sont insérées dans les réseaux territoriaux et les cultures locales et stimulent l'économie locale en dépensant l'argent qu'elles gagnent sur les marchés locaux et régionaux.

Pourtant, plus de 70% des personnes exposées à l'insécurité alimentaire pratiquent l'agriculture familiale dans des zones rurales d'Afrique, d'Asie, d'Amérique latine et du Proche-Orient. Ces familles ne peuvent pas exploiter pleinement leur potentiel de production, faute d'un accès aux ressources naturelles, au crédit, aux politiques et aux technologies dont elles ont besoin.

Pour toutes ces raisons, 2014 a été proclamée Année internationale de l'agriculture familiale. L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture a été invitée à faciliter sa mise en œuvre, en collaboration avec les gouvernements, les institutions internationales de développement, les organisations d'agriculteurs et d'autres organisations pertinentes du système des Nations Unies, ainsi que des organisations non gouvernementales. Car avec des politiques agricoles, environnementales et sociales appropriées, l'agriculture familiale peut jouer un rôle majeur dans la lutte contre la faim et la pauvreté, tout en contribuant à la protection de l'environnement et au développement durable.