Ambassadeurs Spéciaux

Estrella Penunia

Madame Estrella Penunia – ou Esther, comme l’appellent ses collègues – est secrétaire générale de l’Association des agriculteurs d’Asie, qui regroupe des organisations nationales d’agriculteurs de la région.

Établie en 2002, l’AFA est actuellement constituée de quinze organisations nationales d’agriculteurs opérant dans douze pays, qui représentent environ 12 millions de petits agriculteurs (des deux sexes). L’Association met en œuvre des programmes axés sur le plaidoyer, la gestion des connaissances, le développement des entreprises et la gouvernance. Elle conduit aussi des activités d’analyse et d’information sur les politiques et des campagnes, et anime des dialogues avec des décideurs, aux niveaux national et régional.

En outre, elle fournit un appui technique et administratif aux initiatives des  membres sur l’autonomisation des agriculteurs, le développement organisationnel et la gestion, l’accès aux ressources naturelles et productives, l’agriculture durable, la commercialisation et le commerce équitables. Dans ces mêmes domaines, l’AFA élabore des projets qui sont mis en œuvre dans des pays sélectionnés.

Toujours au service du développement social, Esther a passé plus de trois décennies à œuvrer pour le développement rural aux côtés d’agriculteurs, de pêcheurs, et d’autochtones, en tant qu’organisatrice communautaire, chercheuse en action participative, formatrice, défenseuse de la parité hommes-femmes, consultante, coordinatrice de campagnes, directrice ou secrétaire exécutive d’ONG et gestionnaire de réseau.

M. Gerd Sonnleitner

Gerd Sonnleitner est né en 1948 en Basse-Bavière, une région d’Allemagne du Sud située à la frontière de l’Autriche et de la République tchèque. Il a grandi dans l’exploitation familiale où il vit toujours aujourd’hui. La ferme familiale Sonnleitner remonte au 13ème siècle et a été transmise de génération en génération. M. Sonnleitner, marié et père de deux enfants, a un diplôme d’agriculteur et un master d’agriculture. 

De 1976 à 1984, il a été volontaire au sein de l’Association bavaroise des jeunes agriculteurs, s’employant activement à la promotion des jeunes dans le secteur.

A partir de 1977, M. Sonnleitner s’est engagé dans l’Association bavaroise des agriculteurs (BBV), remplissant diverses fonctions au niveau des districts et des régions, avant d’en devenir le Président de 1991 à 2012

En 1991, M. Sonnleitner est devenu membre du Comité exécutif de l’Association allemande des agriculteurs (DBV), dont il a été élu Vice-président, puis Président (1997-2012).

M. Sonnleitner est également actif au niveau européen, au sein de l’Association européenne des agriculteurs (COPA), dont il a été élu Président à deux reprises.

En tant que Président honoraire de COPA, DBV et BBV et au titre de son engagement dans l’Organisation mondiale des agriculteurs, Gerd Sonnleitner continue à défendre les intérêts des agriculteurs. Il est également membre du conseil d’administration et des organes de supervision d’institutions liées à l’agriculture, aux forêts et à la nutrition.

Sa qualité d’agriculteur familial et son expérience professionnelle à tous les niveaux (district, régional, national, européen et Nations Unies) font de lui un Ambassadeur idéal pour l’Année internationale de l’agriculture familiale.

Ibrahima Coulibaly

Agriculteur, âgé de 48 ans, marié et père de cinq enfants, Ibrahima Coulibaly travaille dans le domaine de la production  agricole (céréales, arboriculture, élevage, maraîchage, apiculture).

Engagé dans les organisations paysannes autonomes depuis l’avènement de la démocratisation au Mali en mars 1991, responsable  dès la première heure du mouvement paysan autonome, il assume des responsabilités à tous les niveaux dans la pyramide des organisations paysannes  (local,  régional, national, sous-régional et international à travers le ROPPA et la Via Campesina).

Actuellement, M. Coulibaly est président de la CNOP (Coordination nationale des organisations paysannes au Mali), plateforme nationale qui regroupe les grandes fédérations d’organisations paysannes du pays. La CNOP  est  très engagée sur les questions des politiques agricoles et  a été, sous sa direction,  maître d’œuvre de l’élaboration de la première politique agricole du Mali à  travers une loi d’orientation agricole qui reconnaît le principe de souveraineté alimentaire et la place centrale de l’agriculture familiale, mode de production dominant au Mali et dans la sous-région ouest-africaine.

Sous sa direction, la CNOP a piloté l’organisation de Nyéléni 2007, le premier Forum mondial sur la souveraineté alimentaire qui s’est tenu à Selingué, au Mali. M. Coulibali est également responsable du Centre de formation en agro-écologie Nyéléni.

Enfin, il occupe actuellement la fonction de vice-président du ROPPA (Réseau des organisations paysannes et de producteurs agricoles de l’Afrique de l’Ouest) et est également membre du Comité de coordination internationale de la Via Campesina.

Mohamed Ould Saleck

Mohamed Ould Saleck est président de la zone sud de la section de la pêche artisanale de la Fédération nationale de la pêche de Mauritanie et fondateur de la Confédération africaine des organisations professionnelles de la pêche artisanale qui regroupe les pays suivants: Sénégal, Mauritanie, Guinée-Bissau, Guinée, Cap-Vert, Gambie, Sierra Leone, Libéria et Côte-d'Ivoire.

Recruté par la société espagnole IMAPEC où il a travaillé de 1969 à 1975, il débuta comme pêcheur et  deviendra l'un des quelques pêcheurs artisanaux mauritaniens qui pêchent la langouste verte de la côte nord de la Mauritanie -- pêche qui, pendant des décennies après l'époque coloniale, était exclusivement réservée aux pêcheurs bretons du port de Douarnenez, et plus récemment à quelques pêcheurs  de Guet'Ndar, une petite ville près de Saint-Louis au Sénégal.

Mohamed Ould Saleck a été nommé Ambassadeur spécial de l’AIAF pour l’Afrique du Nord et le Proche-Orient.

Myrna Kay Cunningham Kain

Mme Cunningham Kain appartient à la communauté autochtone Miskita de Waspam, située sur les rives du fleuve Wangki au Nicaragua.

Après avoir été maîtresse d’école primaire à Waspam, elle part faire des études de médecine et de chirurgie à l’Universidad Nacional Autonoma de Nicaragua, ce qui fait d’elle la première femme Miskita médecin. Elle pratique la médecine généraliste, puis la chirurgie, à la Mission de l’Hopital de l’Eglise moravienne.  Elle travaille également dans le secteur de la santé publique au sein des communautés de Río Coco jusqu’en 1979.

Mme Cunningham Kain est Présidente du Centre pour l’autonomie et le développement des peuples autochtones (CADPI), une organisation qui s’occupe de communication interculturelle, de revitalisation des cultures, de droits des femmes autochtones, et du changement climatique et de son impact sur les communautés indigènes. 
Mme Myrna Cunningham a été nommée Présidente de l’Instance permanente des Nations Unies sur les questions autochtones durant la période 2011-2013.

Robert L. Carlson

Robert Carlson, premier Président de l’Organisation mondiale des agriculteurs (OMA) de septembre 2011 à mars 2014, est actuellement Vice-président délégué aux relations internationales auprès du National Farmers Union (Syndicat national des agriculteurs) des États-Unis.

Originaire du Dakota du Nord, M. Carlson a occupé la fonction de Président du Syndicat des agriculteurs du Dakota du Nord de janvier 1997 à novembre 2011 et celle de Vice-président de l'organisation de 1987 à 1997.

Robert Carlson a consacré la majeure partie de sa vie aux enjeux de l’agriculture familiale – en tant qu’agriculteur et en tant que défenseur des intérêts des agriculteurs familiaux. Il a grandi et travaillé aux côtés de son père dans leur exploitation du Dakota du Nord, construite par son grand-père en 1900, où il a, à son tour, élevé ses enfants et cultivé la terre. La ferme familiale est toujours en activité.  Elle est actuellement gérée par deux générations de la famille, qui font pousser des céréales et élèvent du bétail. Les Carlson sont des membres actifs du Syndicat des agriculteurs et de nombreuses coopératives. Ils considèrent le métier d’agriculteur comme le plus beau métier du monde et ils attachent une grande importance à l’avenir de l’agriculture familiale, qui constitue la base économique et sociale de la société rurale, de la nation et du monde.

M. Carlson bénéficie d’une vaste expérience internationale. Il a en effet participé à des visites de terrain et des missions commerciales dans de nombreux pays. Il a en outre représenté les intérêts des exploitations familiales lors de divers sommets mondiaux sur l’alimentation et lors de conférences internationales sur le changement climatique et la sécurité alimentaire. M. Carlson a également participé à des réunions des Nations Unies à New York, à des conférences de l'Organisation mondiale du commerce à Tokyo et à Genève, au Forum économique mondial à Davos, en Suisse, et il a récemment assisté à la COP19 à Varsovie, toujours pour défendre les intérêts des exploitations familiales.