Forêts et agriculture familiale

Les forêts, les arbres des exploitations et les communautés forestières sont liés à l’agriculture familiale à bien des égards

Le Comité des forêts tient sa vingt-deuxième session cette semaine (23-27 juin) au Siège de la FAO. Dans le contexte de l’Année internationale de l’agriculture familiale 2014, le thème des forêts et de l’agriculture familiale constitue cette année l’un des points essentiels à l’ordre du jour. L’Année internationale de l’agriculture familiale est l’occasion de mettre en avant toutes les activités agricoles familiales et à petite échelle. Celles-ci concernent les communautés forestières, les petits propriétaires forestiers et les exploitations familiales. L’importance de leur rôle pour le développement durable est mise en évidence. 

L’association entre les forêts et l’agriculture familiale est considérable. Partout dans le monde, les personnes tributaires des forêts – notamment les populations autochtones, les communautés forestières locales, les exploitants familiaux, les propriétaires forestiers, les petits producteurs forestiers et agricoles, les entrepreneurs – vivent très souvent de l’agriculture familiale.

QUELS SONT LES AVANTAGES DE CETTE ASSOCIATION UNIQUE?

Les forêts, ainsi que les systèmes agricoles qu’elles sous-tendent, sont essentiels pour la sécurité alimentaire et la nutrition, car ils fournissent du combustible pour la cuisson des aliments et contribuent à compléter et à diversifier les régimes alimentaires ruraux. Non seulement les ressources forestières et agricoles produisent des aliments, mais elles fournissent en outre du combustible et de l’énergie, du fourrage et des matériaux de construction; permettent la rétention et la recharge de l’eau; favorisent la pollinisation et la lutte contre les ravageurs; offrent une source d’engrais verts.

Les communautés forestières, les propriétaires forestiers et les exploitants familiaux ont une connaissance intime de leur terre et de ses ressources. Diverses pratiques traditionnelles et modernes d’agroforesterie, d’élevage et de pêche combinées démontrent qu’il est possible d’accroître considérablement la productivité sur de petites parcelles de terre. L’association des produits des forêts et des champs permet aux exploitants familiaux de se passer de l’achat de bois de feu, de matériaux de construction essentiels, d’outils agricoles, etc., ce qui encourage l’utilisation durable des ressources naturelles. Dans le même temps, grâce à l’association des activités agricoles et forestières, les exploitants familiaux peuvent récolter, transformer et commercialiser une plus large gamme de produits, allant du bois à une myriade de produits forestiers non ligneux.

Par ailleurs, nombre de ces systèmes complexes d’agroforesterie familiale jouent un rôle dans le contexte du changement climatique. Ils sont «intelligents face au climat», doués d’une capacité intrinsèque qui les rend moins vulnérables et plus résilients face au changement climatique.

Les forêts familiales jouent également un rôle de premier plan dans l’économie à l’échelle mondiale – elles se sont révélées essentielles au développement d’un certain nombre de pays du Nord; et en Chine, on recense aujourd’hui plus de 100 millions de propriétaires forestiers familiaux, grâce à une réforme de grande ampleur du régime forestier.

LES DÉFIS

Néanmoins, partout dans le monde, les communautés forestières, les petits propriétaires forestiers et les exploitants familiaux se trouvent aussi confrontés à un certain nombre de défis, entre autres:

Menaces de conversion des terres, absence de droits fonciers bien définis et environnements politiques déroutants – Les communautés forestières, les petits propriétaires forestiers et les exploitants familiaux sont souvent menacés dans le contexte de projets industriels de grande envergure. Cela est aggravé par l’absence de droits fonciers bien définis sur les territoires, les forêts, les terres et les exploitations communales, ainsi que par des politiques déroutantes et parfois contradictoires.

Accès aux marchés, prix équitables et absence de crédit – Ceux qui ne font pas partie des professions du bois ont souvent du mal à accéder aux marchés et à obtenir des prix équitables. En outre, les communautés agricoles et forestières manquent de soutien financier et d’accès à des services qui leur permettraient de développer leur activité et de croître. Elles pâtissent également de la concurrence des grosses industries forestières.

Exode rurale et problématiques hommes-femmes – Les femmes jouent un rôle clé dans l’agriculture familiale et dans de nombreuses activités liées aux forêts; cependant, elles sont souvent confrontées à des obstacles supplémentaires. Du fait d’une intensification de l’exode rural, en particulier de la part des jeunes hommes, les exploitations subissent souvent une pénurie de main-d’œuvre et doivent lutter pour améliorer les perspectives de la prochaine génération.

ŒUVRER ENSEMBLE POUR L’AVENIR DES FORÊTS ET DES EXPLOITATIONS AGRICOLES

L’un des objectifs de l’Année internationale de l’agriculture familiale est de renforcer les partenariats et le dialogue au sein du secteur large et varié des activités agricoles familiales et à petite échelle. Cette coopération existe déjà à la FAO dans le cadre des Objectifs stratégiques, qui encouragent la collaboration entre départements. Cependant, il faut renforcer les liens entre les forêts et l’agriculture familiale et les soutenir à tous les niveaux, depuis l’exploitation familiale jusqu’aux grandes fédérations internationales. On peut y parvenir en: 

  • Consolidant les organisations de producteurs forestiers et agricoles afin d’accroître l’échange de connaissances et d’entreprendre des actions de plaidoyer, tout en leur permettant de partager le coût des mesures de protection sociale vitales telles que l’assurance maladie, etc.
  • Améliorant l’accès aux informations et services financiers afin d’aider les bénéficiaires à parvenir à la pérennité économique, sociale et environnementale.
  • Créant des environnements propices à la promotion de réformes juridiques et politiques pour relever les défis que rencontrent exploitants agricoles et communautés forestières.

 

Informations sur le Mécanisme forêts et paysans (FFF) 

Lire l’intégralité du Document sur les forêts et l'agriculture familiale

25/06/2014