FAO.org

Accueil > Themes_collector > Plateforme de connaissances sur l'agriculture familiale > Regions > Near East and Nord Africa
Plateforme de connaissances sur l'agriculture familiale

L'agriculture familiale au Proche-Orient et en Afrique du Nord

Dans la région du Proche-Orient et de l’Afrique du Nord (NENA), 80% de la production agricole provient de l’agriculture à petite échelle. 40% de la population régionale vit et travaille dans les zones rurales et près de 85% des exploitations agricoles sont gérées par des familles. En fait, en dépit de leur grand nombre, les exploitations familiales ne contrôlent que 25% des terres cultivables, tandis que 75% sont entre les mains d’entreprises agricoles. La taille moyenne d’une exploitation agricole familiale dans la région est inférieure à deux hectares et est en baisse constante en raison de la croissance démographique et de la répartition des exploitations après héritage. En plus, l’insécurité foncière, les conflits violents, la rareté de l’eau et les impacts du changement climatique sont quelques-uns des éléments contextuels qui rendent la vie très difficile aux agriculteurs familiaux. L’agriculture familiale durable  a le potentiel pour stimuler les économies locales et faire sortir les communautés de la pauvreté. Pourtant, malgré cet énorme potentiel et bien qu’elle soit la principale source de revenus pour la population rurale dans la région, l’agriculture familiale demeure un secteur négligé dans la plupart des politiques publiques dans la région relatives à l’agriculture ou à la sécurité alimentaire, et  d'énormes inégalités persistent entre les zones rurales et urbaines et entre les petits exploitants et les grands producteurs agricoles.

En savoir plus sur l'agriculture familiale en Proche-Orient et Afrique du Nord

En savoir plus sur l'agriculture familiale en Proche-Orient et Afrique du Nord

Entre 25% et 40% de la main-d’œuvre des exploitations familiales est assurée par les femmes et leur rôle devient de plus en plus important, car les hommes migrent de plus en plus vers les pays riches en pétrole et vers les villes pour mieux s’en sortir et envoyer de l’argent à leurs familles restées au village. Toutefois, les femmes souffrent encore plus que les hommes du manque d’accès à la terre, au crédit et à la technologie et représentent généralement moins de 5% des propriétaires dans la région.

Le chômage des jeunes, qui peut aller jusqu’à 2%, constitue aujourd’hui un problème majeur pour la région. Le désamour des jeunes pour l’agriculture au profit d’emplois dans les villes exerce une pression significative sur les infrastructures urbaines et prive  les zones rurales et les exploitations familiales de la main-d’œuvre jeune, généralement plus instruite et dynamique.

Ces petits agriculteurs jouent un rôle essentiel dans la réduction de la pauvreté en milieu rural et dans l’amélioration de la sécurité alimentaire. L’agriculture à petite échelle assure l’approvisionnement de la population urbaine, en expansion continue, en aliments frais.

L’amélioration de la productivité et de la protection sociale a été  reconnue comme une voie puissante pour faire avancer l'agriculture familiale dans la région. Dans un tel contexte, l'Initiative régionale sur l'agriculture familiale à petite échelle de la  FAO vise à améliorer les niveaux de productivité et de revenus des agriculteurs familiaux, en jouant un rôle essentiel dans l’intensification de la production agricole des petits exploitants d’une manière durable. Cette Initiative contribue à l’adoption de politiques publiques et à la création des institutions favorables aux petits agriculteurs pour la réduction de la pauvreté rurale et pour une croissance économique inclusive. Ceci améliore l’environnement institutionnel et les conditions des agriculteurs familiaux dans la région avec un impact direct sur leurs organisations, la productivité et les conditions de travail. De plus, ceci contribue à l’autonomisation des jeunes et des femmes et facilite leur accès à l’emploi décent.

La FAO travaille étroitement avec les petits agriculteurs, afin de les replacer au cœur de la lutte contre la faim et la pauvreté. En mettant les agriculteurs au centre de ses activités, cette initiative vise à soutenir les agriculteurs familiaux par le renforcement de leurs capacités pour un meilleur accès aux marchés et par la promotion du rôle des femmes et des jeunes dans le secteur agricole.

Ressources

Characteristics of Smallholder Farm Households in Upper Egypt

This paper characterizes smallholder farm households in Upper Egypt based on data from a comprehensive farm household survey. The results from the descriptive analysis in combination with findings from the global literature provide recommendations on how agricultural projects can be leveraged for improving nutrition. The importance of focusing on nutrition...
Egypt
More

Network

International Center for Agricultural Research in the Dry Areas

International Organization
The International Center for Agricultural Research in the Dry Areas (ICARDA) is an international organization undertaking research-for-development. We envision resilient livelihoods in dryland communities of the developing world with secure access to food, markets, nutrition and health, and the capacity to manage natural resources sustainably. Since its establishment in 1975...
Lebanon
More

Nos Contributeurs

Cycling by items - 1 second interval, enabled pause on hover

  • AERDRI
  • CIHEAM-IAMM
  • ESDC
  • ESDU-AUB
  • GUPAP
  • ICBA
  • INRAA
  • ISLAMIC REPUBLIC OF MAURITANIA - MINISTRY OF AGRICULTURE
  • UNIVERSITÉ MOULAY ISMAIL