Partenariat mondial sur les sols
 

La Commission Européenne appuie les activités du GSP

Depuis sa création, la Commission européenne a apporté un soutien considérable à la création du Partenariat mondial sur les sols, conformément à la stratégie thématique en faveur des sols de l'UE. A la suite d’un dialogue intense, une proposition de projet a été acceptée et un financement d’un million d’euros a été offert au Partenariat mondial sur les sols pour la mise en œuvre de certaines activités pour 2014 et 2015.

Le projet est totalement cohérent avec les politiques et programmes déclarés de l'UE en matière de protection et de préservation de l'environnement des précieuses ressources en sol, en particulier la stratégie thématique en faveur des sols et le suivi Rio +20; et aussi les propres objectifs stratégiques de la FAO, en particulier S02: "Rendre l'agriculture, la foresterie et la pêche plus productives et plus durables".

L’ensemble des exigences de mise en œuvre du Partenariat mondial sur les sols, renforcé par la contribution de la CE a pour objectif de couvrir trois composantes essentielles de portée distincte, mais qui font partie d’un vaste processus (et pour lesquels il est espéré recevoir des sources de financement de coopération technique offrant un soutien supplémentaire dans l'avenir dans le cadre d'un effort de mobilisation des ressources centré entièrement sur les sols) pour la période biennale 2014-15 :

  1. Appui aux travaux du Groupe technique d'experts intergouvernemental sur les sols, y compris l'organisation de sa session (extraordinaire) de travail début 2014 ;
  2. Elaboration de plans détaillés de mise en œuvre au niveau régional dans le cadre des plans d'action mondiaux pour chacun des piliers du Partenariat mondial sur les sols ;
  3. Renforcement des capacités sur l'information des sols (cartographie numérique des sols) dans les zones critiques nécessitant une aide de (Afrique).