Peuples Autochtones

Directives Volontaires pour une Gouvernance Responsable des Régimes Fonciers

"Nous pensons que lorsque nous parlons d’alimentation et de sécurité alimentaire, nous devons parler du droit aux terres et aux territoires, car, en tant que peuples autochtones, nous sommes liés à nos terres et nos territoires, et c’est ici que nous semons, cultivons et mangeons".

Dalí Angel, Réseau des Jeunes Autochtones d’Amérique centrale et du Mexique

Les Directives Volontaires pour une Gouvernance Responsable des Régimes Fonciers applicables aux terres, aux pêches et aux forêts dans le contexte de la sécurité alimentaire nationale (VGGT – acronyme anglais), appelle les Etats à reconnaître et à protéger les droits fonciers légitimes des peuples autochtones, et de d’envisager l’adaptation de leurs politiques, et cadres légaux et organisationnels aux systèmes fonciers des peuples autochtones.  

En partenariat avec les différentes organisations autochtones et en collaboration avec l’équipe des régimes fonciers, nous développons des programmes spécifiques ayant pour objectifs de renforcer les capacités des peuples autochtones au regard de la reconnaissance et de la protection de leurs droits fonciers et systèmes fonciers coutumiers, en explorant conjointement des actions pratiques pour mettre en œuvre les VGGT.

Programme de Développement des capacités pour l’application des VGGT

Les programmes annuels furent mis en œuvre entre 2015 et 2016 en Inde et en Amérique Centrale (Costa Rica, le Salvador, Guatemala, Honduras, Nicaragua et Panama). Au cours de cette année, des chefs autochtones sélectionnés ont été formés à l’utilisation des VGGT. Ils ont également conduit des études participatives pour identifier les principales problématiques auxquelles les communautés faisaient face au regard de leurs terres et ressources, et dans le but de les résoudre avec des instruments et institutions existants. Lisez davantage.