Portail d’appui aux politiques et gouvernance

Moyen-Orient et Afrique du Nord

Avec une disponibilité en ressources en eau par habitant égale à 10 % de la moyenne mondiale, cette région du monde est celle où l’eau est la plus rare. La multiplication des conflits confronte la région à des difficultés majeures dans sa lutte contre la faim. La prévalence du surpoids et de l’obésité a augmenté à une vitesse alarmante, notamment chez les femmes. Les secteurs alimentaire et agricole de la région sont confrontés à la dégradation généralisée des ressources naturelles, à la vulnérabilité au changement climatique, à des taux élevés de croissance démographique et à une urbanisation rapide.


La FAO fournit un appui direct aux politiques aux gouvernements.

L’appui aux politiques que dispense la FAO aux États membres de la région, dont les capacités, les ressources et les besoins varient fortement, consiste à renforcer et à compléter les programmes-phares de la FAO ainsi qu'à réaliser des études sur différentes politiques. En collaboration avec des organisations partenaires, la FAO s’attaque aux priorités régionales, notamment l’existence de plusieurs dizaines de millions de réfugiés et de migrants. L’Organisation dispense aux gouvernements un appui direct aux politiques dans des domaines thématiques clés allant de la production agricole et de la gestion des ressources en eau jusqu’à la réduction du risque de catastrophes et au développement de chaînes de valeur.

Messages clés

  • Transformer les régions rurales et générer des emplois pour les jeunes. Augmenter le revenu des petits exploitants en promouvant, par exemple, l’agriculture numérique, le développement de chaînes de valeur et la participation du secteur privé. Augmenter les opportunités d’entreprenariat pour les jeunes dans les secteurs de la culture hydroponique, de l’aquaculture, de l’agriculture biologique et de l’agro-tourisme. Ces interventions devraient stimuler les capacités nationales à participer au commerce mondial.

  • Promouvoir une alimentation saine pour tous grâce au renforcement de systèmes alimentaires qui améliorent la santé, diminuent la dépendance sur les importations alimentaires et aident à faire face à une croissance démographique rapide. Les interventions se centrent sur des technologies et des innovations aptes à promouvoir une production durable et visent à sensibiliser les populations afin d’améliorer la sécurité sanitaire des aliments et le commerce alimentaire et de réduire les pertes et le gaspillage de nourriture.

  • Gérer la rareté de l’eau et l’impact du changement climatique. L’adoption de technologies et des investissements intelligents peuvent améliorer l’efficience de l’utilisation et du recyclage de l’eau, de la gestion durable des sols, de la pêche durable, de la réduction du recours à des produits agrochimiques et de la restauration des fonctions écosystémiques. La large adoption des pratiques de l’agriculture résiliente face au climat peut contribuer à atténuer les émissions de carbone dues à l’agriculture.

  • Renforcer la résilience face aux conflits et aux crises prolongées qui constituent les premiers facteurs de faim et de pauvreté dans la région. Aider les pays à instaurer des moyens d’existence ruraux résilients en mettant l'accent sur le lien entre aide humanitaire et développement à long terme. Investir dans des systèmes d’alerte précoce et la réduction des risques de catastrophes ainsi que dans l’élimination des ravageurs et des maladies transfrontières.

Publications et outils régionaux mis en avant