FAO.org

Accueil > Appui aux politiques et gouvernance > Gouvernance
Appui aux politiques et gouvernance
©FAO/Alessia Pierdomenico

Quel que soit le niveau concerné, elle est définie par les processus permettant aux acteurs publics et privés de formuler leurs intérêts, de cadrer et de hiérarchiser les problèmes, ainsi que de prendre des décisions, de les mettre en œuvre, de les suivre et de les faire exécuter.

Gouvernance

Plus que jamais, la gouvernance constitue une préoccupation centrale de l’action de la FAO et un élément crucial de la réalisation de ses Objectifs stratégiques.

Quel que soit le niveau concerné, elle se définit comme l’ensemble des processus permettant aux acteurs publics et privés de formuler leurs intérêts, de cadrer et de hiérarchiser les problèmes, ainsi que de prendre des décisions, de les mettre en œuvre, de les suivre et de les faire exécuter.

Au niveau mondial, la FAO participe à la mise en place des institutions et des mécanismes qui produisent les normes et les données internationales, promeuvent la coopération internationale et facilitent l’instauration d’un environnement propice à la conduite d’actions collectives efficaces aptes à résoudre les problèmes impossibles à traiter, ou à traiter efficacement, au seul échelon national.

Au niveau des pays, la gouvernance met en lumière l’influence sur la prise de décision politique des interactions entre les populations, les institutions et les autorités, au-delà des questions purement techniques. Grâce à l’économie politique et à l’analyse des parties prenantes, la FAO aide les gouvernements à identifier les problèmes de gouvernance majeurs en rapport avec l’alimentation et l’agriculture ainsi qu’à ouvrir leurs politiques et leurs programmes à d’autres acteurs de manière à trouver des solutions plus efficaces.

Action à de nombreux niveaux

Quel que soit le niveau concerné, elle est définie par les processus permettant aux acteurs publics et privés de formuler leurs intérêts, de cadrer et de hiérarchiser les problèmes, ainsi que de prendre des décisions, de les mettre en œuvre, de les suivre et de les faire exécuter.

Messages clés

  • En matière de gouvernance, les interventions dépendent des problèmes rencontrés ainsi que du contexte et de la population concernés. Elles s’efforcent d’éclaircir la nature politique des problèmes, d’identifier le point d’achoppement principal et de faire participer toutes les parties prenantes pertinentes à la recherche de solutions réalistes.
  • À tous les niveaux de gouvernance (national, régional et mondial), la FAO améliore les capacités en matière d’action collective efficace et de résolution de problèmes aussi divers que l’élimination de la faim, de la malnutrition et de la pauvreté, l’atténuation des changements climatiques, la réalisation de la transition vers une agriculture durable et un usage durable des ressources naturelles, la santé et la sécurité des systèmes alimentaires et agricoles et la contribution à la paix par le biais de la sécurité alimentaire.
  • La gouvernance ne se limite pas simplement à l’action des gouvernements. Une conception solide de la gouvernance reconnaît que les relations entre l’État et la société évoluent en permanence dans un esprit à la fois de coopération et de concurrence. De cette dynamique émergent de nouvelles politiques, de nouveaux rôles et de nouveaux dispositifs institutionnels qui façonnent le comportement et les intérêts de tous les acteurs.
  • L’analyse de la gouvernance aide à comprendre comment les structures, les institutions et l’inégalité des relations de pouvoir interagissent dans les débats sur les idées, les intérêts et les préférences qui façonnent les institutions, les politiques et les programmes, créent ou suppriment des incitations et conditionnent les résultats des politiques alimentaires et agricoles.

Outils relatifs à la gouvernance

Ressources mises en avant

Partager cette page