FAO.org

Accueil > Réduction de la pauvreté rurale > Notre travail > Échange de connaissances
Réduction de la pauvreté rurale

De nombreux pays ont déjà élaboré des politiques et des stratégies qui ont permis de libérer des personnes de la pauvreté et de la faim et qui servent d’exemples ailleurs, en particulier dans des pays où la situation socioculturelle et économique est comparable. Le partage des connaissances au moyen de la coopération Sud-Sud et de la coopération triangulaire est particulièrement efficace si l’on veut faciliter l’échange d’expériences et de pratiques optimales entre les pays du Sud et aider ces derniers à éliminer la faim et la pauvreté. La FAO considère que la coopération Sud-Sud et la coopération triangulaire offrent un vaste cadre de collaboration entre les pays en développement, qui est ancré dans le concept de solidarité et rompt ainsi la dichotomie traditionnelle entre donateurs et bénéficiaires.

Dans cette optique, la FAO promeut les plateformes d’échange de connaissances sur la réduction de la pauvreté rurale, instruments qui visent à faciliter l’échange direct de connaissances entre les pays faisant face à des défis de même type et à renforcer la coopération pour réaliser les objectifs de développement durable 1 (éliminer la pauvreté) et 2 (éliminer la faim) à l’horizon 2030. Ces plateformes devraient permettre de renforcer les capacités nationales d’élaboration et de mise en œuvre de solutions visant la réduction de la pauvreté rurale et de la faim, en tirant parti du savoir-faire d’autres pays dans le domaine des transformations agricoles et rurales durables et inclusives. Depuis 2016, ces plateformes sont actives en Chine, au Ghana, au Kenya et au Sénégal, où des politiques et stratégies nationales ont permis de libérer la population de la pauvreté et de la faim.