Droit à l'alimentation
Auteur: Susana Gauster

Etude sur le droit à l'alimentation, 2014.

Le programme spécial sur la sécurité alimentaire a été appliqué dans un contexte caractérisé par la forte incidence de la pauvreté, de la malnutrition chronique et des inégalités, en dépit des progrès accomplis sur le plan législatif et institutionnel en matière de sécurité alimentaire et de nutrition. Les trois programmes de pays présentaient plusieurs éléments communs. Leur objectif principal était de réduire l'insécurité alimentaire et nutritionnelle. Les interventions prévues dans ces programmes concernent les quatre piliers de la sécurité alimentaire et visent à fournir un soutien aux groupes communautaires dans le cadre d'un d'apprentissage par la pratique. Bien que les programmes aient été élaborés à l'origine sans référence directe aux principes des droits de l'homme, il s'est avéré dans la pratique qu'ils s'appliquaient à certains principes des droits de l'homme et aux pratiques de la bonne gouvernance.

Les programmes encourageaient la participation et l'autonomisation à l'aide de méthodes participatives afin que les décisions sur les mesures à prendre et la façon de les appliquer soient adoptées avec les groupes communautaires. Les programmes ont été mis en oeuvre dans des zones caractérisées par l'insécurité alimentaire et la malnutrition, mais n'étaient pas explicitement orientés vers les groupes les plus vulnérables. Dans la plupart des cas, ils ne mettaient pas non plus l'accent sur les questions de genre ni sur les groupes autochtones. Les interventions sur le terrain étaient viables sur le plan environnemental et inclusives sur le plan social. À des fins de transparence, il est important que les participants aux programmes et tous les membres de la communauté aient accès à toute l'information nécessaire. Les programmes ne prévoyaient pas de mécanismes de responsabilisation du personnel. Pour renforcer les mécanismes de responsabilité, il est indispensable de mieux faire comprendre les principes des droits de l'homme et de faire en sorte que les participants aux programmes se considèrent comme détenteurs de droits capables de réclamer leurs droits.


Catégorie: Études
Mots-clés: Évaluation, Analyse de l'impact, Analyse situationnelle, Sensibilisation, Indicateurs, Capacités institutionnelles, Politiques institutionnelles

Partagez