FAO.org

Accueil > Appui à l'investissement > Partenaires
Appui à l'investissement

Partenaires

Collaborer pour accroître les investissements agricoles

Les partenariats sont fondamentaux pour combattre la pauvreté et la faim. Au fil des ans, la FAO a fait équipe avec les gouvernements, les institutions internationales de financement, les organisations nationales et internationales, les institutions des Nations Unies, le secteur privé et les organisations de producteurs pour développer et améliorer l'investissement dans la sécurité alimentaire, la nutrition, l'agriculture et le développement rural.

La FAO a conclu des accords de coopération avec plus de 30 institutions de financement et d'investissement dans l'agriculture. Elle collabore avec le Fonds international pour le développement agricole (FIDA), la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) et la Banque africaine de développement (BAfD). L'Organisation a également noué des partenariats avec des partenaires non financiers tels que le Programme détaillé de développement de l'agriculture africaine (PDDAA), le Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD) et le Programme mondial pour l'agriculture et la sécurité alimentaire (GAFSP).

Depuis 1964, la FAO a contribué à mobiliser plus de 127 milliards de dollars d'investissements en faveur de l'agriculture et du développement rural, dont quelque 122 milliards en provenance des institutions internationales de financement. Cinq d'entre elles sont les partenaires les plus actifs de la FAO.

La Banque mondiale - la Banque mondiale, qui a pour vocation de mettre un terme à l'extrême pauvreté en l'espace d'une génération et de stimuler la prospérité, est notre premier partenaire, mobilisant environ 60 pour cent du temps de travail total du personnel. Les prêts de la Banque mondiale à tous les secteurs et en particulier à l'agriculture et au développement rural sont en progression depuis 2013, avec une moyenne de 40 millions de dollars par an. La FAO a contribué à concevoir plus de la moitié de toutes les opérations d'investissement consacrées à l'agriculture et au développement rural financées par la Banque.

Sur les cinq institutions du Groupe de la Banque mondiale, la FAO collabore avec: la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD), qui vient en aide aux pays à revenu intermédiaire et aux pays pauvres, considérés comme solvables; l'Association internationale de développement (IDA), qui aide les pays les plus pauvres du monde; et la Société financière internationale (IFC), qui cible le secteur privé des pays en développement.

Le Fonds international pour le développement agricole (FIDA) − Agence spécialisée des Nations Unies, le FIDA se consacre à éradiquer la pauvreté et la faim dans les zones rurales des pays en développement. Le FIDA travaille en étroite collaboration avec les ruraux -femmes et hommes- en vue d'améliorer leur accès aux services financiers, aux marchés, à la technologie, à la terre et autres ressources naturelles. La collaboration du FIDA avec la FAO a pour but d'accroître la production vivrière et les revenus et d'améliorer la santé, la nutrition, l'éducation et la qualité de la vie des ruraux pauvres.

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) – La BERD aidant les économies d'Asie centrale, d'Europe centrale et orientale et du Sud et de l'Est de la Méditerranée à s'adapter aux lois du marché, elle se distingue des autres partenaires de la FAO car elle cible le développement du secteur privé. La BERD finance les entreprises agro-alimentaires et agro-commerciales qui créent des débouchés pour les agriculteurs dans toute la région. Veiller à ce que ses activités de développement respectent et préservent l'environnement est un souci majeur de la Banque lorsqu'elle accomplit sa mission.

Le Fonds pour l'environnement mondial (FEM) – La FAO est un organe d'exécution du FEM, un mécanisme international de co-financement qui octroie des subventions aux pays pour investir dans les projets mondiaux sur l'environnement abordant le lien déterminant entre agriculture et environnement. Cela comprend le changement climatique, la biodiversité, la dégradation des terres, les eaux internationales et les produits chimiques.

La Banque africaine de développement (BAfD) – la BAfD s'attache à stimuler le développement économique durable et le progrès social pour réduire la pauvreté et améliorer les conditions de vie dans ses pays membres. Les petits agriculteurs sont la cheville ouvrière de l'agriculture en Afrique, et pourtant ils ne reçoivent qu'une faible part des investissements agricoles. La BAfD soutient les efforts visant à accroître les moyens d'existence ruraux par des investissements dans les infrastructures agricoles et la gestion des ressources naturelles.

Liste de tous les partenaires