FAO.org

Accueil > Appui à l'investissement
Appui à l'investissement
Image 1

Raising incomes and productivity of Philippine farmers and fishers

Applying innovative community monitoring tools
Image 2

Reviving Ukraine's Breadbasket

Investing in grain policies, farmers and infrastructure
Image 4

Increasing responsible agricultural investment in the Near East and North Africa

Side-event of FAO Regional Conference for the Near East and North Africa (NERC34).

L'investissement dans l'agriculture transforme les vies des populations en réduisant la faim et la pauvreté, en créant des emplois et en renforçant la résilience face aux catastrophes et aux chocs. La FAO aide les pays à mettre en place un environnement propice pour améliorer et accroître les investissements dans la sécurité alimentaire, la nutrition, l'agriculture et le développement rural, augmenter les revenus et sauvegarder (ou protéger) l'environnement. L’appui de la FAO à l'investissement comprend la formulation, la mise en œuvre, la supervision et l'évaluation de plans, programmes et projets d'investissement agricole. La FAO conseille les gouvernements en matière de politiques et de législations. Elle facilite le dialogue public-privé et effectue des analyses sectorielles et des études sur les chaînes de valeur pour appuyer les décisions d'investissement. Elle renforce les capacités nationales d'investissement dans l'agriculture en offrant des conseils et des outils, en soutenant l'apprentissage et en renforçant les institutions. La FAO fait également appel à des mécanismes de financement tels que le Fonds pour l'environnement mondial (FEM) pour résoudre les problèmes environnementaux et assurer la durabilité des investissements.

Rôle de la FAO dans l'appui aux investissements

 

Histoires de succès

Programme détaillé de développement de l'agriculture africaine (PDDAA)
Dans le cadre de l'aide globale de la FAO à l'Afrique, le Centre d'investissement soutient la mise en oeuvre du PDDAA, le cadre agricole stratégique de l'Union africaine et le Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD). Le Centre d'investissement a contribué à mobiliser un appui politique et financier international et local en faveur du PDDAA. Quelque 30 pays et trois communautés économiques régionales ont bénéficié de l'assistance aux politiques, de la planification des investissements, du développement des capacités et de la mobilisation des ressources. Le Centre d'investissement a en outre aidé neuf pays à obtenir des fonds du Programme mondial pour l'agriculture et la sécurité alimentaire (GAFSP).

Les régimes fonciers en Amérique latine et aux Caraïbes
L'élaboration et la mise en œuvre de politiques foncières au profit des agriculteurs défavorisés, l'accroissement de la production agricole et l'amélioration de la sécurité alimentaire exigent des investissements complexes et à long terme. Depuis le début des années 2000, le Centre d'investissement collabore avec la Division foncière de la FAO et la Banque mondiale sur les questions d'accès à la terre, de sécurité foncière et d'administration des terres. En Amérique latine et aux Caraïbes, la FAO se concentre sur le renforcement des institutions. Elle soutient aussi des initiatives nationales sur la reconnaissance des territoires des peuples autochtones, en particulier en Bolivie, au Guatemala et au Honduras. Aux côtés de la Banque mondiale,  le Centre d'investissement a mis au point un ensemble d'outils pour le suivi et l'évaluation de programmes d'administration foncière dans la région propres à estimer l'efficacité et la productivité de la mise en œuvre des projets, ainsi que leur impact sur les institutions, les municipalités, les territoires indigènes et les ménages.

Des chaînes de valeur plus efficaces et inclusives
La FAO travaille en étroite coopération avec la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) pour développer des chaînes de valeur plus efficaces et  inclusives. En Serbie, elles ont introduit l'utilisation d'indications géographiques pour les produits de l'horticulture − assurant aux consommateurs la qualité, l'origine et la réputation des denrées. Elles collaborent par exemple avec Nectar, une entreprise de production de jus de fruits de l'ouest des Balkans, pour concevoir des labels d'origine pour les produits dérivés de fruits serbes, frais et transformés comme la griotte. La FAO et la BERD collaborent également avec le Ministère de l'agriculture et Carnex, le premier producteur de viande de Serbie, pour mettre au point des labels de qualité pour les produits carnés serbes. L'obtention de ce statut aidera les producteurs à démarquer leurs produits et à mieux s'implanter sur les marchés intérieurs et internationaux.