FAO.org

Accueil > World Agriculture Watch > Méthodologies > Cadre méthodologique WAW
World Agriculture Watch

Le cadre méthodologique de l’OAM

Principaux indicateurs et variables

L’OAM a établi un ensemble d’indicateurs et de variables qui visent à recenser et décrire les ressources et les performances des exploitations familiales, notamment des questionnaires pour collecter des données aux niveaux des exploitations et des foyers.

Sur la base de ces principaux indicateurs et variables, il peut fournir:

  1. des directives pour l’établissement d’une typologie des exploitations agricoles aux niveaux national et régional, qui va de l’exploitation de subsistance et l’exploitation commerciale familiale à l’exploitation constituée en société et l’exploitation industrielle;
  2. une méthode pour établir une typologie des exploitations et un espace participatif pour débattre des typologies avec des groupes de discussion de parties prenantes aux niveaux national, régional et local;
  3. une méthode pour sélectionner des exploitations de référence qui seront étroitement suivies;
  4. des outils pour organiser le suivi des exploitations sélectionnées, notamment au moyen des observations formulées par les familles d’agriculteurs et la possibilité d’échanger avec celles-ci. Ces outils permettent de soutenir les organisations d’agriculteurs et de renforcer les services d’aide aux familles d’agriculteurs.

Les résultats des exploitations agricoles peuvent être regroupés en fonction des trois piliers du développement durable: économique (essentiellement les revenus, notamment l’auto-approvisionnement en nourriture), social (les conditions de vie et la participation à plusieurs organisations) et environnemental (la façon dont sont gérées les ressources naturelles dans le cadre de la production végétale et des activités d’élevage).

Prise en compte de toute la diversité des activités d’agriculture familiale

Les outils mentionnés ci-dessus sont utiles pour caractériser la diversité des activités d’agriculture familiale, tandis que les typologies caractérisent les exploitations en fonction de leurs ressources et des revenus qu’elles dégagent (pauvreté). L’association des outils et des typologies permet aux organisations d’agriculteurs et aux organismes de développement de personnaliser les investissements et d’adapter ceux-ci aux capacités et aux besoins des différents types d’exploitations.

Les outils fournis par l’OAM fonctionnent à différentes échelles, aussi bien au niveau des exploitations qu’aux niveaux régional et national. Ils permettent de renforcer les capacités des parties prenantes nationales, en fonction de leur niveau de responsabilité. 

Le processus est entièrement participatif, ce qui demande à la fois du temps et des ressources, mais il renforce la prise en main nationale et comprend une forte composante de renforcement des capacités.