Portail d’appui aux politiques et gouvernance

Afrique

Le bureau régional de la FAO pour l’Afrique couvre 47 pays totalisant une population de près de 1,04 milliard de personnes. La réalisation des Objectifs de développement durable pose des difficultés notables dans une région où 256 millions de personnes sont sous-alimentées et où plus de 400 millions de personnes vivaient dans une extrême pauvreté en 2019.

Transformation agricole par des politiques de développement rural.

Viennent aggraver la situation une croissance démographique rapide, un taux élevé de chômage des jeunes, la situation largement préoccupante de la sécurité alimentaire, les maladies et les ravageurs transfrontières des animaux et des plantes et des investissements dans l’agriculture extrêmement insuffisants.

Dans le même temps, les marchés alimentaires africains poursuivent leur croissance. Avec un PIB de 3,3 billions de dollars, la zone de libre-échange continentale africaine est l’une des plus importantes au monde. Les nouveaux marchés et les nouvelles technologies, notamment les innovations numériques, offrent des opportunités de croissance.

Les politiques et les interventions de développement rural joueront un rôle important dans la résolution de ces difficultés et la réalisation d’une transformation agricole et rurale inclusive.

Messages clés

  • Réaliser la sécurité sanitaire des aliments, la sécurité alimentaire et une alimentation saine pour tous. Soutenir le développement et la mise en œuvre de politiques agricoles, alimentaires et nutritionnelles nationales. Soutenir les plans d’investissement afin de réaliser des systèmes alimentaires durables et inclusifs. Nouer des partenariats innovants par le biais de l’initiative Main dans la main et renforcer les mécanismes de coordination multisectoriels ainsi que les capacités en matière de mobilisation des ressources, de collecte des données et d’analyse.

  • Promouvoir l'intensification durable de la production et la mise en place de chaînes de valeur inclusives. Aider les gouvernements à adopter des mécanismes de financement et de partage des risques innovants ainsi qu’à investir dans les innovations numériques pour appuyer l’agriculture. Améliorer la gouvernance des ressources grâce aux Directives volontaires pour une gouvernance responsable des régimes fonciers applicables aux terres, aux pêches et aux forêts afin de renforcer l’accès des populations marginalisées. Mettre en place des outils de mise en œuvre des politiques et attirer davantage d’investissements du secteur privé dans le commerce agroalimentaire et le développement rural.

  • Mener à bien une transformation rurale inclusive pour réduire la pauvreté. Grâce à l’initiative Main dans la main, aider les pays à accélérer le développement agricole et à atteindre les ODD 1 (éradiquer la pauvreté) et 2 (éradiquer la faim). Renforcer les institutions rurales et accéder à la protection sociale pour les pauvres ruraux. Impulser le développement agroindustriel et la diversification économique, dynamiser la productivité et le revenu des petits agriculteurs et créer des emplois décents sur les exploitations et en dehors.

  • Soutenir l’accès aux marchés et améliorer le commerce afin d’accélérer la croissance et l’intégration régionale dans le contexte de l’accord de libre-échange continental africain. Faciliter la commercialisation du secteur agricole et promouvoir le secteur agroalimentaire. Dans ce but, élaborer des politiques et des stratégies visant à renforcer la sécurité sanitaire des aliments et à contrôler les maladies des plantes et des animaux. Nouer des partenariats public-privé pour le développement du secteur agroalimentaire et faciliter la concertation multipartite.

  • Bâtir la résilience pour renforcer l’agriculture et les moyens d’existence en Afrique. Dynamiser la capacité des gouvernements en matière de réduction des risques de catastrophes et de réponse aux situations d’urgence et aux crises alimentaires. Soutenir l’élaboration de stratégies axées sur la résilience, renforcer les capacités institutionnelles et répondre aux situations d’urgence dans les régions du bassin du lac Tchad, du Sahel et de la Corne de l’Afrique, les pays enclavés et les petits États insulaires en développement confrontés à des problèmes importants d’insécurité alimentaire et de nutrition.

Publications et outils régionaux mis en avant