Plateforme des connaissances sur l'agroécologie

Notre travail

En dépit de l'extrême variété des approches régionales et locales en matière d'agroécologie, les questions soulevées lors des différentes réunions régionales ont montré que l'objectif de cette discipline était de trouver des solutions locales à des problèmes mondiaux. Les participants à ces rencontres régionales (gouvernements, société civile, communauté universitaire et secteur privé) ont formulé des recommandations destinées à aider les parties prenantes à appliquer les principes de l'agroécologie. Lors de ces manifestations, des thèmes communs ont été traités et des recommandations ont été formulées qui contribuent à définir l'approche de la FAO en matière d'agroécologie, notamment:

Investir dans l'agroécologie au moyen de politiques publiques

Investir dans l'agroécologie au moyen de politiques publiques

Créer un environnement favorable à l'agroécologie en adoptant des politiques publiques, des budgets nationaux, des cadres juridiques et des règlements propices aux niveaux infranational, national et régional. Accroître l'investissement dans le développement de l'agroécologie sur plusieurs fronts: i) recherche, données et statistiques appliquées à l'agroécologie; ii) programmes et projets ciblant les producteurs, systèmes alimentaires et marchés agroécologiques et iii) diffusion et échange de connaissances et de pratiques optimales. Promouvoir les partenariats intersectoriels et la coopération Sud-Sud dans le domaine de l'agroécologie en encourageant des échanges participatifs d'expériences et de connaissances entre les territoires, les pays et les régions, et en faisant participer les organisations de la société civile, les organisations d'agriculteurs, les gouvernements, la communauté universitaire et les chercheurs.

Changement climatique

Changement climatique

Reconnaître le potentiel de l'agroécologie au regard de l'adaptation et de la résilience face au changement climatique, et ce de plusieurs manières: i) favoriser la recherche appliquée et multiplier les données sur le rôle de l'agroécologie dans le renforcement de la résilience; ii) veiller à ce que les variétés, les espèces, les races d’animaux d’élevage et les essences de bois soient sélectionnées de façon décentralisée et au niveau local; iii) contribuer à l'élaboration de systèmes agricoles axés sur les principes de diversification et d'intégration, y compris des systèmes d'agroforesterie et les systèmes associant cultures et élevage et iv) promouvoir les systèmes agroécologiques afin de restaurer et de régénérer les zones arides et de préserver les écosystèmes fonctionnels dans les montagnes et les zones marginalisées.

Innovations dans le domaine de l'agroécologie

Innovations dans le domaine de l'agroécologie

Promouvoir l'innovation sociale ainsi que les approches participatives et consultatives de la recherche, des connaissances et de l'éducation relatifs à l'agroécologie dans les domaines de la recherche agricole, du développement et des services de vulgarisation, et ce de plusieurs manières: i) encourager les plateformes d'innovation intersectorielle dans le domaine de l'agroécologie aux niveaux régional et national; ii) renforcer les systèmes d'innovation à l'appui de la transition vers une agriculture durable fondée sur les principes d'efficacité, de recyclage, de diversification, de régulation et de synergie; iii) reconnaître le rôle des agriculteurs dans la recherche et l'innovation et iv) établir des liens entre les processus d'innovation formels et non formels.

Services écosystémiques et agroécologie

Services écosystémiques et agroécologie

Du fait qu'elle protège et facilite les fonctions écosystémiques tout en permettant de produire des aliments, l'agroécologie a un rôle fondamental à jouer dans des systèmes alimentaires durables fondés sur les principes de l'alimentation et l'agriculture durables et alignés sur les pratiques et les technologies visant à produire plus avec moins. En veillant au bon fonctionnement des services écosystémiques vitaux comme la pollinisation, le cycle des éléments nutritifs du sol, la lutte naturelle contre les ravageurs et les services liés à l’aménagement des bassins versants, on favorise la résilience des terres et des eaux. Tous ces services reposent sur la biodiversité, en particulier la biodiversité agricole qui se trouve dans les champs.  À l'instar des principes de l'approche écosystémique préconisée par la Convention sur la diversité biologique (CDB), l'agroécologie confère aux populations – en l'espèce, aux agriculteurs familiaux et aux petits exploitants – une place centrale dans la gestion des ressources naturelles en les poussant à faire des choix de société en fonction du contexte.  En milieu rural, le rôle des femmes dans la préservation de la biodiversité, y compris les variétés traditionnelles et les variétés locales utilisées par les agriculteurs, grâce à l'agroécologie est essentiel. Il est tout aussi crucial de prêter une attention particulière aux droits et aux intérêts des jeunes.

Protection sociale et développement rural

Protection sociale et développement rural

Reconnaître et promouvoir les droits et la contribution des agriculteurs familiaux et des petits exploitants – en particulier des femmes et des jeunes en milieu rural – en matière de préservation de la biodiversité, y compris au regard des variétés traditionnelles et des variétés locales utilisées par les agriculteurs et de la gestion durable des ressources naturelles au moyen de l'agroécologie. Veiller à l'accès aux ressources naturelles grâce à l'agroécologie (terres, eaux, ressources génétiques, océans, forêts, ressources communes, diversité biologique et territoires, notamment). Faciliter l'accès des petits exploitants et des agriculteurs familiaux à des marchés diversifiés qui soient favorables à la production agroécologique, et ce de plusieurs manières: i) encourager les politiques publiques d'achat visant à promouvoir et transposer à plus grande échelle les systèmes alimentaires agroécologiques; ii) faire mieux connaître la valeur nutritionnelle des produits agroécologiques; iii) créer et renforcer les marchés sociaux territoriaux et les coopératives au niveau local; iv) autonomiser les femmes et les jeunes en développant l'emploi et en accroissant les revenus; v) contribuer à élaborer des innovations institutionnelles et des programmes de certification participatifs pour la distribution et la consommation locales.

Sécurité alimentaire et nutrition

Sécurité alimentaire et nutrition

L'agroécologie peut être un moyen efficace d'obtenir des aliments accessibles, de grande qualité, nutritifs, sains et en quantité suffisante. En mettant en relation les savoirs traditionnels et les connaissances scientifiques, il est en effet possible de produire des aliments dans le respect de l'environnement. En parallèle, il faut que les connaissances agroécologiques traditionnelles concernant l'alimentation et la nutrition et la forte contribution des femmes soient mieux reconnues et partagées à de nombreux niveaux du processus éducatif.

De nouvelles rencontres régionales sont prévues pour 2017 en Chine, en Amérique latine, en Afrique et en Europe. L'objectif est de poursuivre le processus de consultation régionale dans le cadre du plan de travail de la FAO. De toute évidence, l'agroécologie a un rôle important à jouer dans la réalisation du deuxième objectif de développement durable (ODD), qui consiste à éliminer la faim, à concrétiser la sécurité alimentaire et améliorer la nutrition, et à promouvoir une agriculture durable. À cet égard, la FAO poursuivra ses travaux dans le domaine de l'agroécologie sur plusieurs fronts, notamment: assistance technique aux pays et aux partenaires, ainsi qu'à leurs politiques et programmes nationaux et locaux; partenariats avec des universités et des instituts de recherche; collaboration avec les organisations d'agriculteurs, qui détiennent un savoir considérable en matière d'agroécologie.

Aucun résultat trouvé.