FAO.org

Accueil > Systèmes Ingénieux du Patrimoine Agricole Mondial (SIPAM) > SIPAM autour du monde > SIPAM reconnus > Asie et Pacifique > Système de culture en pentes abruptes de Nishi Awa
Systèmes Ingénieux du Patrimoine Agricole Mondial (SIPAM)

Système de culture en pentes abruptes de Nishi Awa

Résumé

L'histoire du système agricole en pentes abruptes de Nishi-Awa remonte à la culture itinérante (agriculture sur brûlis) dans la dernière partie de la période Jomon japonaise (avant 300 av. J. -C.), avant l'introduction de la riziculture au Japon. Étant donné qu'il est difficile de planter d’établir la culture du riz, la région de Nishi-Awa est l'une des principales régions du Japon pour l'agriculture à brûlis contrôlé, et la culture des céréales comme aliments de base est répandue dans la région de Nishi-Awa depuis l'antiquité.

L'agriculture dans cette région est caractérisée par un système de gestion des terres qui utilise les pentes montagneuses de façon polyvalente. Le sol de surface est peu profond et, par endroits, la pente des pentes peut atteindre 40 degrés. Sur les flancs abrupts des montagnes jugés inadaptés à la culture, une méthode unique d'utilisation des terres est employée, qui consiste à allouer des terres pour la culture, les prairies et les terres résidentielles en fonction des pentes, et à pratiquer une agriculture durable en laissant les pentes intactes, sans créer de rizières en terrasses ou de champs en terrasses.