Systèmes Ingénieux du Patrimoine Agricole Mondial (SIPAM)

Asie et Pacifique : pays et territoires

Dans cette région, 40 systèmes du patrimoine agricole sont reconnus à ce jour dans 8 pays et un territoire : un au Bangladesh, 15 en Chine, 2 en Inde, 3 en Iran, 11 au Japon, un aux Philippines, 5 en République de Corée, un au Sri Lanka et un dans le territoire de Jammu-et-Cachemire. De plus, 10 candidatures de 5 pays différents sont actuellement en cours d’évaluation. Pour consulter la liste des systèmes reconnus par pays, cliquez sur la photo. Ne manquez les pages dédiées à chaque système pour en savoir plus et visiter les albums photos.

Bangladesh

Indonésie

Systèmes potentiels

Système d'agroforesterie Salak à Karangasem

République Islamique d'Iran

Systèmes reconnus

Systèmes historiques d'irrigation agricoles Qanats

2014

Système de production de raisin dans la Vallée de Jowzan

2018

Système de production de safran basé sur les Qanats de Gonabad

2018

Systèmes potentiels

Système patrimonial pluvial des vergers de figues à Estahbanat

Vergers traditionnels historiques de Qazvin

Système de production traditionnel de noix au Tuyserkan

Jammu et Cachemire

Philippines

Designated sites

Rizières en terrasse d'Ifugao

2011

République de Corée

Systèmes reconnus

Rizières traditionnelles irriguées en terrasse Gudeuljang à Cheongsando

2014

Système agricole batdam de Jeju

2014

Agriculture traditionnelle du thé Hadong à Hwagae-myeon

2017

Culture traditionnelle du ginseng à Geumsam

2018

Système agricole de champs de bambous à Damyang

2020

Systèmes potentiels

Système de pêche Haenyeo de Jeju

Le système de pêche Sonteul (filet à main) pour la collecte des palourdes américaines dans la rivière Seomjingang


Clause de non-responsabilité : "Les désignations employées et le contenu du matériel présentant le SIPAM n'impliquent de la part de la FAO aucune prise de position concernant le statut juridique, le stade de développement des pays, territoires, villes ou zones ou de leurs autorités, ni même le tracé de leurs frontières. Le statut final des régions Jammu-et-Cachemire n'a pas été convenu par les parties".