FAO.org

Accueil > Systèmes Ingénieux du Patrimoine Agricole Mondial (SIPAM) > À propos
Systèmes Ingénieux du Patrimoine Agricole Mondial (SIPAM)

Patrimoine agricole: Un héritage pour l'avenir

D’un point de vue conceptuel, un SIPAM est différent et plus complexe qu’un site constituant un patrimoine de l’humanité ou un paysage protégé. Un SIPAM constitue un système vivant et évolutif associant de façon étroite des communautés humaines et leur territoire, leur paysage culturel ou agricole ainsi que leur environnement biophysique et social plus large.

Les "Andenes" sont d'anciennes terraces utilisées par les agriculteurs des Andes.© FAO/Liana John

Les hommes et les activités nécessaires à leur subsistance se sont perpétuellement adaptés aux potentiels et aux contraintes de leur environnement et, à différents niveaux, ont contribué à façonner les paysages et l’environnement biophysique. Ce processus d’adaptation s’est traduit par une accumulation d’expériences au fil des générations, par des systèmes de savoirs approfondis et diversifiés ainsi que, dans la plupart des cas, par un ensemble diversifié et complexe d’activités intégrées assurant la subsistance des hommes.

Le systeme agropastoral des communautés Maasai a prouvé sa résilience et leur permet encore de répondre a leurs besoins mais également de maintenir leur héritage culturel. and valuable natural and cultural heritage. © FAO

Ces écosystèmes ont été développés de manière durable et résiliente pour faire face aux changements tels que les événements naturels, les nouvelles technologies et les changements socio-politiques afin d'assurer la sécurité alimentaire et des ressources des ménages et de limiter les risques. Les stratégies et les processus de conservation dynamique permettent de préserver la biodiversité ainsi que des services écosystémiques essentiels grâce à une innovation continue, à des transferts entre les générations et à des échanges avec d’autres communautés et d’autres écosystèmes. La richesse et l'ampleur des connaissances et de l'expérience accumulées pour la gestion et l'exploitation des ressources sont des acquis d'importance mondiale qui doivent être préservés tout en les laissant évoluer.