12.07.2012

Le Mozambique approuve officiellement le Règlement organique du Secrétariat technique pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle (SETSAN)

Juillet 2012, Rome (Italie) – Un accomplissement lié au renforcement institutionnel a été réalisé le 21 mars 2012 lorsque le Comissão Interministerial da Função Pública a approuvé le Règlement organique du SETSAN par le Décret no. 7/2012. Le nouveau Règlement offre au statut juridique du SETSAN une plus grande indépendance administrative, notamment en marge de la gestion des ressources humaines et financières, en plus de bénéficier d’un mandat officiel protégeant son rôle de coordonnateur, également au sein d’une structure décentralisée.

Le droit à l’alimentation est pleinement incorporé : le Règlement mentionne explicitement le rôle du SETSAN à l’égard de ce droit humain fondamental en faisant la promotion de l’éducation et des meilleures pratiques quant au droit à l’alimentation; en garantissant et développant une législation sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle ainsi que des projets sur le droit à l’alimentation et; en s’assurant que les ressources humaines et financières soient gérer afin de soutenir la coordination de l’agenda de la sécurité alimentaire et nutritionnelle ainsi que du droit à l’alimentation. Ainsi, le nouveau Règlement organique a renforcé SETSAN et par le fait même, la capacité de mettre en œuvre le droit à l’alimentation au Mozambique.

Dorénavant, SETSAN sera considéré comme une entité légale ayant une personnalité juridique et une autonomie administrative. Ce statut contribuera à l’amélioration du rôle de coordonnateur du SETSAN en permettant un espace accrue pour le dialogue relatif aux politiques sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle tout en consolidant la mise en œuvre effective des stratégies par les ministères. 

Avec le Décret no. 7/2012, des ressources humaines et financières ont été allouées au SETSAN, lui permettant d’avoir sa ligne budgétaire au sein du Budget national. Dorénavant, SETSAN peut coordonner, promouvoir et prendre des mesures administratives dans les champs de l’évaluation, de la conformité et de l’approbation des sujets touchant à la sécurité alimentaire et nutritionnelle. En quelque sorte, le nouveau Règlement organique met en œuvre le Décret no. 24/2010 qui a officiellement établit SETSAN.

Enfin, le nouveau Règlement organique confère une structure décentralisée au SETSAN lui permettant ainsi d’être représenté localement par ses factions au niveau provincial et/ou des districts.

Au cours des cinq dernières années, le Mozambique a continuellement fait des progrès sur le droit à l’alimentation. Ainsi, le pays a adopté un Plan gouvernemental quinquennal (PQG 2010-2014) en 2010 et adopté une Stratégie de réduction de la pauvreté (PARP) en 2011 qui inclut la sécurité alimentaire basée sur les droits en tant qu’enjeu intersectoriel; approuvé une Stratégie sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle et un Plan d’action 2008-2015 (ESAN II et PASAN) en 2007 qui s’apparente fortement à une stratégie pour le droit à l’alimentation et; coordonné l’élaboration d’une version préliminaire d’une loi-cadre sur le droit à l’alimentation qui a été finalisée et endossée en juillet 2011 suite à un processus hautement participatif qui a inclut tous les ministères concernés ainsi que les organisations de la société civile, en étroite collaboration avec les groupes vulnérables des municipalités urbaines et des zones rurales éloignées.

La FAO possède une longue tradition coopérative avec SETSAN depuis sa création. Présentement, elle travaille avec SETSAN dans le domaine du droit à l’alimentation.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Serena Pepino, Chargée de Projet, l’Équipe du droit à l’alimentation.

Pour plus de renseignements sur SETSAN, veuillez consulter le site web : http://www.setsan.org.mz

 

Photo © Stig Nygaard / FlickrCC

Archive des nouvelles