23.10.2009

Une boîte à outils pour promouvoir le droit à l’alimentation

Recueil de directives pratiques pour les gouvernements
et la société civile.

23 octobre 2009, Rome - La FAO a publié un ensemble d'outils méthodologiques sur le Droit à l'alimentation dans le but de fournir aux pays, aux institutions, à la société civile et autres parties prenantes une série d'instruments efficaces pouvant servir à reconnaître le droit à une nourriture adéquate comme droit fondamental de l'homme.

Cette publication vient en aide à une kyrielle de pays qui cherchent des moyens d'incorporer le droit à l'alimentation dans leurs législations, leurs stratégies, leurs politiques et leurs programmes. L'ensemble d'outils fournira un encadrement utile aux décideurs et aux partenaires intéressés.

"Le droit à l'alimentation n'est pas une utopie", souligne Barbara Ekwall, Chef de l'équipe sur le droit à l'alimentation. "Il peut se concrétiser pour chaque femme, chaque homme et chaque enfant, même en période de crise. Nous disposons d'un cadre juridique sous forme de normes internationales, régionales et nationales sur les droits de l'homme. Pour traduire ce droit en une réalité pour tous, une action doit être engagée au niveau des pays. C'est là que l'on peut faire la différence pour tous ceux qui sont victimes de la faim".

"La mise au point, le lancement et la distribution de l'Ensemble d'outils méthodologique a bénéficié du soutien de l'Allemagne, et des contributions de la Norvège, de l'Espagne et des Pays-Bas.

L'ensemble d'outils - préparés par l'équipe du Droit à l'alimentation de la FAO - est un recueil de six volumes dispensant des informations pratiques et des conseils détaillés sur les moyens d'intégrer le droit à l'alimentation à différents niveaux des législations, politiques et programmes nationaux. Il offre une assistance opérationnelle à tous ceux qui s'efforcent de contrôler l'application du droit à une nourriture adéquate et d'identifier et de classer les groupes vulnérables souffrant de faim et d'insécurité alimentaire. Il comporte en outre un grand nombre de recommandations liées à la planification, à la mise en œuvre et au suivi des allocations budgétaires et des dépenses dans ce domaine.

L'ensemble d'outils a été compilé par des experts et des praticiens ayant acquis de vastes connaissances et expérience dans divers domaines. Les six volumes présentent des informations pratiques sur toute une gamme de sujets primordiaux, notamment:

  • introduire le droit à l'alimentation dans une constitution ou dans les législations nationales;
  • effectuer le suivi du droit à une nourriture adéquate, à l'intention du personnel technique des institutions publiques et des organisations de la société civile chargées de la planification et du suivi de la sécurité alimentaire, de la nutrition et de la pauvreté;
  • aider les gouvernements, la société civile et autres partenaires à évaluer la situation du droit à l'alimentation;
  • étudier le lien entre les budgets publics et la concrétisation du droit à l'alimentation, en offrant un programme en dix étapes visant à présenter des arguments en faveur d'une approche du droit à l'alimentation, à analyser le budget du gouvernement et à présenter des revendications.

Enfin, l'ensemble d'outils sur le droit à l'alimentation comprend une esquisse de programme qui permettra aux pays de renforcer leurs capacités de mise en application du droit à l'alimentation. Il vise à aider enseignants, formateurs et autres éducateurs dans l'élaboration de cours spécifiques ou de programmes de formation sur le droit à l'alimentation.

 

Liens connexes

Archive des nouvelles