21.01.2014

Mexique : un leader dans la réduction de la pauvreté et de la faim en Amérique latine et dans les Caraïbes

Lors de la XXVe Réunion des ambassadeurs et conseillers mexicains qui a eu lieu du 6 au 10 janvier 2014, Mme Rosario Robles Berlanga, Secrétaire du développement social mexicain (SEDESOL), a annoncé que le Mexique accueillera cette année le VIIe Forum ministériel pour le développement en Amérique latine (MFD), organisé chaque année par le Bureau régional du PNUD pour l’Amérique latine et les Caraïbes avec le support de l’Agence espagnole de coopération internationale pour le développement (AECID). L’objectif du MFD est de fournir aux ministres et aux décideurs un espace afin de discuter des expériences de politiques sociales et d’identifier les réponses aux nouveaux enjeux dans la région.

De plus, Mme Berlanga a indiqué que le Mexique accueillerait la VIIIe Réunion du Groupe de travail de l’Initiative contre la faim en Amérique latine et dans les Caraïbes 2025 de la FAO. L’Initiative, établie par les Nations Unies en 2009, a pour vision stratégique d’éradiquer la faim dans la région et articule un cadre de coordination de l’action de la FAO aux niveaux global, régional et national. L’un des principaux piliers de l’Initiative est la conception des enjeux d’insécurité alimentaire et de la faim outre un problème nutritionnel ou socio-économique, centré sur la dignité humaine au sein d’une approche basée sur les droits humains. Le droit à l’alimentation est ainsi au centre de l’Initiative.

En accueillant de tels événements, le Mexique accroît son rôle de meneur régional dans l’éradication de la pauvreté et sur les enjeux liés aux politiques sociales.

Le Mexique a récemment accru son engagement pour la mise en œuvre de programmes de politique sociale. À cette fin, il a travaillé en étroite collaboration avec la FAO, l’UNESCO et le PNUD afin de renforcer l’action de la Croisade nationale contre la faim, une stratégie nationale pour l’inclusion et le soutien social qui cherche à garantir la sécurité alimentaire et nutritionnelle de 7.01 millions de Mexicains qui vivent maintenant dans l’extrême pauvreté, et de contribuer au plein exercice du droit à l’alimentation. La stratégie s’appuie sur les principes de coordination entre les diverses agences de l’administration publique fédérale et un partenariat avec la société civile et le secteur privé. Cette stratégie a une vision à long terme qui comprend des objectifs à court, moyen et long terme, ce qui permet d’évaluer les progrès, d’identifier les opportunités et d’adopter des mécanismes adéquats de reddition de comptes et de transparence.

Des réalisations importantes dans l’engagement du Mexique envers la réalisation du droit à l’alimentation ont été aperçues récemment dans l’État du Guerrero où vivent plusieurs groupes et communautés autochtones. Lors d’une visite à Cochoapa el Grande, SEDESOL a annoncé que, jusqu’à maintenant, 500 cuisines communautaires ont fourni 60 000 détenteurs de droits.

Pour de plus amples informations, veuillez lire le communiqué de presse de SEDESOL.

Archive des nouvelles