Évaluation et suivi

icon

Les gouvernements ont l'obligation de réaliser progressivement le droit à l'alimentation. Mais pour savoir ce qu'il y a à faire, il est important de comprendre la situation actuelle d'un pays, d'un district, d'une communauté ou d'un secteur. Ce n'est qu'après avoir défini les groupes de personnes encore privées du droit à l'alimentation et les raisons de cette situation, ainsi que la mesure dans laquelle le cadre juridique, institutionnel et politique contribue au progrès en matière de droit à l'alimentation que nous serons en mesure d'apporter une réponse adéquate .L'ensemble du processus est appelé Évaluation du droit à l'alimentation.

L'autre côté de la médaille et le Suivi et l'évaluation du droit à l'alimentation : Le plan convenu a-t-il été mis en œuvre ? A-t-il produit les résultats escomptés ? Dans le cadre  d'un suivi basé sur la perspective des droits humains, il s'agit d'analyser le résultat d'une action déterminée et de vérifier que les principes des droits humains ont été appliqués durant le processus.

Un aspect crucial pour déterminer si un gouvernement réussit à garantir la réalisation du droit à l'alimentation est de savoir la quantité de ressources investie dans ce domaine et si ces ressources ont été utilisées de façon judicieuse. L’analyse budgétaire est donc une facette importante à la fois de l'évaluation et du suivi.

la FAO apporte son soutien aux états membres et aux organisations régionales dans tous les domaines. Nous proposons de diriger le raisonnement conceptuel dans ce domaine, de préparer le matériel d'orientation et de fournir une assistance technique à l'échelle du pays.

Évaluation du droit à l'alimentation

Une évaluation approfondie du cadre juridique, politique et institutionnel est le point de départ de la mise en œuvre du droit à l'alimentation dans un pays. Cette évaluation commence généralement par l'identification des groupes touchés par l'insécurité alimentaire, vulnérables et marginalisés et des raisons sous-jacentes de cette situation. La deuxième étape consiste à analyser les lois, les politiques et les institutions du pays afin de comprendre si le gouvernement est sur la bonne voie pour répondre aux causes fondamentales de la faim ou s'il existe des risques potentiels qui pourraient menacer la pleine réalisation du droit à une alimentation adéquate. Ceci va également permettre de déterminer quelles sont les mesures à prendre pour combler d'éventuelles lacunes. L'évaluation va également permettre de comprendre les processus de mise en œuvre et les impacts des mesures politiques et programmatiques existantes (ou proposées), ainsi que de déterminer quels sont les changements nécessaires dans ces politiques et ces programmes pour faciliter la réalisation du droit à une alimentation adéquate.

L'évaluation du droit à l'alimentation n'est pas seulement pertinente pour les pays qui connaissent de graves problèmes d'insécurité alimentaire ; il existe également d’importants problèmes d'adéquation alimentaire dans les pays développés.

Ressources