La chenille légionnaire d’automne

La chenille légionnaire d’automne, ou Spodoptera frugiperda, est un lépidoptère originaire des régions tropicales et subtropicales du continent américain. Faute de protections naturelles, de bonnes pratiques agronomiques ou de variétés résistantes, elle peut provoquer d’importants dégâts sur les végétaux. La légionnaire d’automne préfère le maïs, mais elle peut aussi se nourrir de plus de 80 autres types de plantes, dont le riz, le sorgho, le millet, la canne à sucre, le coton ou des cultures potagères.


Action mondiale contre la légionnaire d'automne

La nouvelle initiative mondiale de la FAO prendra des mesures radicales, directes et coordonnées visant à renforcer les capacités en matière de prévention et de lutte contre les organismes nuisibles au niveau mondial. Ces nouveaux efforts compléteront et renforceront les activités menées actuellement par la FAO dans ce domaine.

L’Action mondiale mettra en place un mécanisme mondial de coordination qui permettra de trouver des solutions communes dans le cadre d’un dialogue ouvert et collaboratif.  Elle contribuera également à la création et au déploiement d’équipes spéciales nationales chargées de la lutte contre la légionnaire d’automne et à la mobilisation de ressources consacrées à la recherche de solutions pratiques et efficaces. [+]

 Plateforme globale: Système de surveillance et d'alerte rapide FAW (FAMEWS)

La chenille légionnaire d'automne a été détectée pour la première fois en Afrique centrale et occidentale au début de l'année 2016 et s'est rapidement propagée dans presque toute l'Afrique subsaharienne. En juillet 2018, sa présence a été confirmée en Inde et au Yémen. En décembre 2018, elle a été signalée au Bangladesh, au Sri Lanka et en Thaïlande. En juin 2019, elle a été signalée au Myanmar, Chine, Indonésie, Laos, Malaisie, Vietnam, Égypte et République de Corée. Le Japon a signalé sa présence en juillet 2019.