FAO.org

Accueil > L'agriculture intelligente face au climat > Sur le terrain > Amérique latine et les Caraïbes
L'agriculture intelligente face au climat

Amérique latine et les Caraïbes

L'Amérique latine et les Caraïbes font face à l'évolution des conditions climatiques telles que l'augmentation des températures maximales, l'allongement des périodes de sécheresse, la hausse de la fréquence et de l'intensité des précipitations et l'irrégularité des régimes pluviométriques. Entre autres, ceux-ci sont causés par les phénomènes bien connus El Niño et La Niña.

Un des grands défis des secteurs de l'agriculture est de répondre aux besoins croissants en produits alimentaires, malgré l'aggravation des conditions de production et sans étendre la superficie des terres cultivées ou des pâturages. Le danger majeur est que les terres agricoles ne cessent d'empiéter sur les terres forestières pour compenser la baisse de productivité en augmentant la superficie de production, et donc d'encourager la déforestation qui augmente les émissions de gaz à effet de serre et contribue davantage au changement climatique. Non seulement les systèmes de production terrestres sont fortement touchés par le changement climatique, mais aussi les pêches et l'aquaculture. L'AIC cherche à identifier et à développer des stratégies et des pratiques localement adaptées qui améliorent les systèmes de production et leurs ressources naturelles et qui augmentent durablement la productivité, malgré les effets néfastes du changement climatique.

Équateur

La FAO met en œuvre un projet financé par le Fonds pour l'environnement mondial (FEM) qui fait la promotion de la gestion de l'élevage intelligente face au climat en Equateur, en mettant l'accent sur les provinces vulnérables. Les principaux objectifs du projet sont les suivants:

  • Renforcer les capacités institutionnelles pour intégrer l'approche de l'élevage intelligent face au climat dans les politiques nationales et la gestion territoriale.
  • Diffuser les pratiques de gestion de l'élevage intelligentes face au climat  à travers une assistance technique auprès des agriculteurs.
  • Soutenir les réseaux d'éleveurs locaux et aider à accéder aux petites subventions.
  • Mettre en place des systèmes de surveillance des émissions de GES provenant de l'élevage.

Guatemala et Honduras

Le projet "Systèmes agroforestiers intelligents face au climat pour le couloir sec d'Amérique centrale" aide le Guatemala et le Honduras à augmenter l'adoption de systèmes agroforestiers résilients au changement climatique à travers l'approche des Champs éçoles paysans. Les systèmes - Kuxur rhum au Guatemala et Quesengual au Honduras - ont été développés sur la base de pratiques agricoles traditionnelles dans les deux pays. Outre les effets positifs d'une meilleure conservation de l'eau et des sols et de la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) provenant de l'agriculture sur brûlis, le projet vise à réduire les émissions de GES issues des ménages privés par une utilisation plus efficace du bois de feu.

Caraïbes orientales et Chili

La FAO prépare deux projets financés par le FEM pour soutenir l'adaptation au changement climatique des secteurs des pêches et de l'aquaculture dans les  Caraïbes orientales et au Chili. Les projets fourniront un soutien au gouvernement ainsi qu'aux pêcheurs locaux, à travers par exemple:

  • le essai et la promotion de la pêche améliorée
  • les programmes d'échanges technologiques de pratiques intelligentes face au climat
  • la fourniture de systèmes d'alerte précoce facilement accessibles pour les événements climatiques extrêmes
  • les centres de démonstration et de formation sur l'aquaculture