FAO.org

Accueil > Appui aux politiques et gouvernance > Thèmes de politiques > Emploi rural décent
Appui aux politiques et gouvernance
©FAO/Tamiro Legesse

Emploi rural décent

Plus des trois quarts de la population mondiale pauvre vivent dans des régions rurales. La plupart des personnes concernées dépendent de l’agriculture et de leur travail pour leur subsistance. Mais les emplois ruraux sont souvent précaires, informels, mal rémunérés et même dangereux. En particulier les jeunes ruraux sont confrontés à des désavantages supplémentaires en raison de leur accès limité aux ressources productives, aux marchés et aux organisations. Cette situation peut alimenter l'exode rural. Dans le même temps, le nombre d'enfants qui travaillent dans l'agriculture est passé de 98 millions à 108 millions depuis 2012.

Créer davantage d’emplois ruraux et améliorer les conditions de travail. 

Il sera impossible d’éradiquer la pauvreté et la faim sans améliorer les conditions de travail et proposer des emplois adéquats dans les régions rurales.

Afin de favoriser la création d’emplois agricoles et non agricoles décents, la FAO soutient les investissements responsables dans les systèmes agricoles et alimentaires ainsi qu’un dialogue inclusif sur les politiques. 

La FAO influe sur les processus mondiaux, régionaux et nationaux consacrés à des problèmes clés tels que l’emploi des jeunes, migration, travail des enfants, les emplois verts, les conditions de travail et l’existence de données et de faits probants.

La FAO aide proactivement les gouvernements à formuler des politiques, des stratégies et des programmes favorables à l’emploi rural décent,  cibler les groupes vulnérables, en particulier les jeunes, les femmes, les migrants et les enfants.

Pour ce faire, elle noue des partenariats avec d’autres institutions des Nations Unies, la société civile, des organisations de producteurs, le monde universitaire et le secteur privé.

Messages clés

·       Le monde est confronté à une crise internationale de l’emploi et à l’urgence de créer davantage d’emplois de meilleure qualité dans les régions rurales. La redynamisation des économies rurales ainsi que la promotion de l’emploi rural décent et du développement de la main d’œuvre jouent un rôle essentiel dans la réduction des inégalités, stimuler les alternatives à la migration ainsi que dans l’éradication de la pauvreté et de la faim.

·        Les efforts devront porter sur le potentiel d’emploi agricole et non agricole non exploité dans le secteur de l’agriculture comme au sein des systèmes alimentaires. Il conviendra d’identifier les facteurs aptes à faire évoluer la demande et l’offre de main d’œuvre. La création d’emplois ruraux requiert d’augmenter les investissements dans la chaîne de valeur alimentaire et le développement du secteur privé, mais aussi dans l’acquisition de compétences et la protection sociale.

·        La création d’emplois plus productifs et plus rémunérateurs pour les jeunes ruraux est particulièrement urgente. Dans les pays en développement, le nombre croissant de jeunes en âge de travailler constitue un gigantesque défi, mais offre aussi l’opportunité de profiter d’un énorme dividende démographique. En Afrique, par exemple, près de 200 millions de jeunes ruraux devraient arriver sur le marché du travail au cours des 15 années à venir.

·       Les politiques devraient garantir que le travail est productif et assure un revenu équitable, la sécurité sur le lieu de travail, la protection sociale des familles et la liberté pour les personnes d'exprimer leurs préoccupations. Ils doivent également accroître les revenus des familles rurales en leur offrant des formations et en leur donnant accès aux intrants et au crédit, afin de mettre fin à la dépendance à l'égard du travail des enfants.

·        La FAO joue un rôle crucial dans la promotion de l’emploi décent dans les régions rurales, notamment dans les secteurs de l’agriculture, de l’élevage, des forêts, des pêches, de la gestion des ressources naturelles, de la transformation de produits agricoles et de la vente au détail. L’action de la FAO contribue directement à la réalisation de l’Objectif de développement durable 8 (promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous d’ici 2030) et, ce faisant, à celle des ODD 1 (éliminer l’extrême pauvreté et la faim) et 2 (éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable).

Ressources mises en avant

Share this page