Passerelle sur l’aviculture et les produits avicoles

Poules

Les poules domestiques ont fait leur apparition il y a plus de 8 000 ans en Asie du Sud-Est et ont été introduits dans le reste du monde par des marins et des négociants. Aujourd'hui, ils constituent de loin les espèces de volaille les plus importantes à l'échelle de la planète.

Au cours de ces dernières décennies, des espèces commerciales de poules à haut rendement ont été développées afin de répondre à la demande mondiale accrue d’aliments d’origine animale. Ces poules sont élevés spécifiquement pour la production de viande ou d'œufs et nécessitent une gestion nutritionnelle et sanitaire intensive pour leur permettre d’exprimer leur plein potentiel génétique. Il est possible d’en trouver dans le monde entier et ils sont utilisés par la plupart par de grandes entreprises.

Les races indigènes mixtes (ponte et chair) sont généralement élevées dans les zones rurales et péri-urbaines et seraient considérées comme improductives dans les exploitations commerciales. Mais en dépit de leur faible productivité, elles sont idéales pour les systèmes avicoles à faible consommation d'intrants. Ces races se sont bien adaptées à leurs environnements, elles sont résistantes aux maladies, sont capables de trouver leur nourriture seules et sont en mesure d’échapper aux prédateurs en raison de leur agilité et rapidité, mais également en raison de la couleur et des formes de leurs plumages qui leur procurent une tenue de camouflage naturelle. Les poules ont un instinct de couvaison fortement développé, leur permettant de couver leurs propres œufs et de prendre soins des poussins vulnérables.

Diverses races de poules issues de croisements existent également dans certaines régions. Leur production de viande et d'œufs est relativement bonne dans des conditions climatiques et de gestion nutritionnelle modérées.

Le saviez-vous?

  • En 2017, la population globale de poules s’élevait à plus de 22 milliards de d’oiseaux. Environ 56 pour cent de ces poules se trouvaient en Asie.
  •  En raison de leur taux élevé de conversion alimentaire, les poules de chair - élevés spécifiquement pour leur viande - sont les oiseaux principalement produits par les installations intégrées modernes.
  • Les poules pondeuses commerciales peuvent pondre jusqu’à 300 œufs par an, alors que les poules indigènes n’en pondent que 40 à 60.
  • Environ 1 600 races différentes de poules sont reconnues dans le monde entier. Elles sont le résultat de plusieurs siècles de sélection naturelle, d’améliorations et de croisements au sein des troupeaux.