Portail d’appui aux politiques et gouvernance
©FAO/Marco Longari

Alimentation et agriculture durables

Les systèmes de production agricoles sont confrontés aux défis sans précédent engendrés par la hausse de la demande de produits alimentaires liée à la croissance démographique, par la forte concurrence pour l'accès à des ressources naturelles en voie de raréfaction, par la perte de biodiversité et par l’émergence de nouveaux parasites et de nouvelles maladies, aggravés par les effets nocifs du changement climatique.

Passer à des systèmes alimentaires et agricoles durables.

L’action de la FAO en matière de politiques relatives à l’alimentation et l’agriculture durables s'appuie sur ses connaissances et son expérience institutionnelles. Elle vise à soutenir ses pays membres et à faire évoluer dans un sens positif les trois dimensions du développement durable : sociale, économique et environnementale. 

Afin de faciliter la transition vers l’alimentation et l’agriculture durables, la FAO élabore pour l’agriculture, les forêts et les pêches durables des politiques, des plans d’investissement, des programmes et des mécanismes de gouvernance tenant compte des sexospécificités et de la nutrition. Elle aide les producteurs à adopter des pratiques et des technologies novatrices afin d’augmenter la productivité de manière durable en tenant compte des nécessaires compromis et des synergies. Son action passe en outre par des concertations multipartites, des alliances et des partenariats ainsi que par le renforcement de la mise en œuvre des politiques, notamment grâce à des instruments internationaux et régionaux pertinents pour l’agriculture, les forêts et les pêches durables.

Messages clés

  • ll conviendrait que les pays adoptent des approches d’alimentation et d’agriculture durables qui promeuvent l’efficience des ressources, conservent les ressources naturelles et la biodiversité et encouragent des moyens d’existence résilients , considérées comme des étapes indispensables vers la réalisation des Objectifs de développement durable, notamment l’ODD 2.
  • Les gouvernements et les entités régionales devraient simultanément renforcer ou mettre en place des politiques fondées sur des données factuelles, des plans d’investissement, des programmes et des mécanismes de gouvernance visant à promouvoir les approches transectorielles, intégrées et participatives d’agriculture productive et durable, inverser la tendance à la dégradation des ressources, protéger la biodiversité, renforcer la résilience aux chocs et s'attaquer au défi du changement climatique.
  • Augmenter les capacités institutionnelles régionales et nationales et multiplier les partenariats afin de développer à grande échelle une agriculture durable dans un contexte de changement climatique, de renforcer les capacités des petits exploitants, d’aider à évaluer et adopter des pratiques et des technologies adaptées, d’encourager l’innovation et d’évaluer et suivre les impacts.
  • Promouvoir les principes clés de l’alimentation et de l’agriculture durables grâce à la sensibilisation, à la promotion de la concertation et à la mise en place de plateformes multipartites aux niveaux régional et national.
  • Afin de faciliter la transition vers l’agriculture durable, mobiliser le financement national et international,  notamment les fonds publics, afin de fournir des biens publics tels que des connaissances et des infrastructures et déverrouiller le potentiel du secteur privé grâce à l’élimination des risques et à la coopération technique.

Ressources mises en avant

Share this page