Nous devons reconsidérer le rôle de l’énergie lorsque nous évaluons nos options pour l’amélioration des systèmes agroalimentaires. Les systèmes agroalimentaires devront devenir intelligents en matière d’énergie pour relever les défis futurs de à la fois l’alimentation et de l’énergie.

FAO aide les pays à promouvoir les systèmes agroalimentaires « énergétiquement intelligents », grâce à l’identification, la planification et la mise en oeuvre de stratégies appropriées en matière d’énergie, d’eau et de sécurité alimentaire et qui tiennet compte des mesures nécessaires en matière de changement climatique. En 2012 la FAO a lancé le programme multi-partenaires intitulé Programme sur les aliments énergétiquement intelligents pour les populations et le climat (ESF). Le programme met l’accent sur les activités nationales mais comprend aussi un élément d’appui international.

La bioénergie durable peut contribuer de manière notable à la réalisation de systèmes agroalimentaires intelligents en matière ’énergie. La FAO a effectué des travaux considérables sur ce thème, qui ont déterminé l’élaboration de la Démarche d’appui sur le développement durable de la bioénergie.

Le Programme ESF s’inscrit dans le cadre d’initiatives internationales importantes. C’est un élément essentiel de l’agriculture intelligente face au climat et contribue à l’initiative plus générale « De l’énergie durable pour tous (SEFA) » de l’ONU, en mettant l’accent sur les questions énergétiques liées à la filière agroalimentaire.

Le travail de la FAO sur l'énergie

L'énergie est un sujet qui touche à un certain nombre d'aspects du travail de la FAO. Les travaux en cours qui abordent les questions énergétiques peuvent être regroupés dans les domaines suivants:

Un aperçu des activités de la FAO concentrée sur ​​l'énergie est disponible à la page Projets.

dernière mise à jour:  jeudi 3 avril 2014