Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture

Documentation des espèces sauvages apparentées

Le Traité international a publié en 2021 une liste mise à jour de descripteurs de passeport pour les espèces sauvages apparentées conservées in situ. Cette publication fournit une norme internationale visant à assurer la cohérence dans la manière dont les données sur le matériel phytogénétique des espèces sauvages apparentées (CWR en anglais) sont documentées et échangées dans le monde entier.

Cette brochure est disponible en anglais, arabe, français et espagnol et devrait être particulièrement utile aux chercheurs, aux obtenteurs et aux écologistes du monde entier, ainsi qu'aux points focaux nationaux du Traité international.

 

 

Élaboration d’une liste de descripteurs convenue à l’échelle mondiale pour la documentation des espèces sauvages apparentées in situ

 

Date de lancement: 1er juin 2019

Date de conclusion : 30 juin 2023

Donateur: gouvernement d’Allemagne -BMEL

Code du projet FAO : GCP /GLO/974/GER

Programme du Traité connexe: Système mondial d’information (GLIS)

Objectifs du projet: Le projet remédie aux lacunes et au manque de cohérence dans les méthodes de documentation relatives aux ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture (RPGAA), en particulier les espèces sauvages apparentées aux espèces cultivées (CWR en anglais) conservées dans des conditions «in situ ». Ces lacunes constituent un obstacle à l’échange d'informations au sein de la communauté scientifique et au développement de services à valeur ajoutée pour les obtenteurs et les organisations travaillant dans le domaine de la biodiversité agricole. Le projet a consolidé les travaux concernant les descripteurs des espèces sauvages apparentées, menés à travers des initiatives réalisées récemment aux niveaux national et international dans différentes régions.

Au cours de la première phase, il fut pris comme point de départ les descripteurs de base utilisés pour la documentation de la conservation in situ des espèces sauvages apparentées v.1 publiés par ‘The Alliance of Bioversity International and CIAT’. Le projet s’est également appuyé sur les expériences précédentes menées par le Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture (TIRPAA) de la FAO, son Système mondial d’information et les identificateurs numériques d’objets (GCP/GLO/685/GER), ainsi que des projets internationaux tels que « Horizon 2020 Farmer ‘s Pride ».

Le projet a organisé une consultation en ligne depuis février jusqu’à avril 2020 à laquelle ont participé plus de 107 experts provenant de 87 institutions dans 48 pays, ainsi que des experts prestigieux internationaux du Groupe consultatif principal, qui a aidé à approuver une liste restreinte stratégique révisée de descripteurs utilisés pour la documentation de la conservation in situ des espèces sauvages apparentées aux espèces cultivées. 

La deuxième phase du projet a débuté en août 2020 pour expérimenter les descripteurs validés à l'échelle mondiale dans des cas nationaux en Afrique et en Amérique latine et aux Caraïbes. La mise en correspondance de ces descripteurs avec des catalogues et des inventaires existants peut faciliter la création de bases de données nationales de CWR in situ. Une extension du projet en 2021a élargi le champ d’expérimentation à certains pays d'Europe et d'Asie. Le projet a permis également d’élaborer un livre blanc avec des options visant à aider les pays à établir des inventaires nationaux sur les CWR in situ et à formuler des recommandations possibles pour renforcer la collaboration régionale et internationale dans ce domaine.

La troisième phase du projet a débuté fin 2021 et se poursuivra jusqu'au 30 juin 2023. Le projet soutiendra les Parties contractantes dans l’élaboration et la connexion des bases de données nationales des CWR. En particulier, il poursuivra la mise à jour et la promotion des descripteurs mondiaux, développera un module pour faciliter la connexion des données CWR et travaillera avec des pays sélectionnés pour le partage des données par GLIS. Cette phase portera également à l'attention de la neuvième réunion de l’Organe directeur du Traité International les résultats du projet et soutiendra des actions coordonnées avec des partenaires, des projets et des initiatives régionaux et mondiaux.

Le projet a réuni des points focaux nationaux du Traité international, des chercheurs, des obtenteurs et des écologistes du monde entier. La gestion à la ferme des RPGAA n'est pas abordée dans ce projet.

Ressources:

Notification sur le lancement du projet http://www.fao.org/plant-treaty/notification/notification-detail/fr/c/1200114/

Nouvelles sur la publication des descripteurs CWRI

Visitez le Système mondial d'information sur les ressources phytogénétiques pour accéder aux publications pertinentes sur les descripteurs de cultures et la documentation sur les RPGAA

 

 

Partagez