Commerce et marchés
 > Economic and Social Development stream > Questions d’actualité > Investissement > Établir des chaînes de valeur mondiales en faveur de la production et du commerce durables des fruits tropicaux
 

Rendre les filières de l’avocat et de l’ananas plus durables et plus résilientes

Les risques commerciaux dans les chaînes d’approvisionnement de l’avocat et de l’ananas vous intéressent?

La production et le commerce de fruits tropicaux ont connu une croissance spectaculaire au niveau mondial. Aujourd’hui, ces fruits entrent dans le cadre d’une alimentation saine pour des millions de personnes et contribuent au développement des pays producteurs. La pandémie de covid-19 et les préoccupations relatives à la durabilité ont mis en évidence les risques commerciaux qu’il faut gérer pour garantir le bon fonctionnement de ces chaînes de valeur.

Les entreprises prennent déjà des mesures pour faire face aux risques liés à la durabilité qui découlent de leurs activités. Cependant, les chaînes de valeur sont sensibles à des risques et des chocs sur lesquels aucun acteur n’a de prise s’il agit isolément. Des actions concertées peuvent donc profiter à toutes les parties prenantes du secteur. La FAO dirige le projet Créer des chaînes de valeur mondiales responsables pour la production et le commerce durables des fruits tropicaux, également appelé projet «Fruits responsables». Le projet:

aide les entreprises à créer ou à renforcer des systèmes de diligence raisonnable fondés sur l’analyse des risques qui rendront leurs activités plus durables et plus résilientes face aux chocs externes tels que la covid-19;

favorise l’apprentissage par les pairs sur les questions préconcurrentielles dans un cadre confidentiel;

recense les mesures et les bonnes pratiques qui permettront de relever les défis;

vise l’élaboration d’une série de guides axés sur la demande et portant sur des défis techniques choisis par les participants au projet et la définition des mesures et des bonnes pratiques qui permettront de relever ces défis;

permettra d’analyser l’environnement stratégique et les mesures incitatives, afin de cerner les possibilités d’accélérer les investissements durables dans les chaînes d’approvisionnement.

Le projet s’appuie sur l’expérience de la FAO, qui collabore avec le secteur privé dans le domaine des fruits tropicaux depuis plus d’une décennie. Il s’agit également de promouvoir le Forum mondial de la banane, qui offre aux acteurs de la filière la possibilité d’échanger sur les difficultés qu’ils rencontrent, de solliciter un appui technique, de partager les bonnes pratiques et d’accéder à des travaux innovants en matière de durabilité dans le secteur. Le projet repose également sur les activités menées avec plus d’une trentaine d’entreprises et d’associations professionnelles pour appliquer les recommandations relatives à l’exercice du devoir de diligence fondé sur les risques, présentées dans le Guide OCDE-FAO pour des filières agricoles responsables.

Pourquoi rejoindre le projet?

Toutes les entreprises, associations commerciales et organisations de producteurs intéressées qui interviennent dans les chaînes de valeur de l’avocat et de l’ananas peuvent demander à rejoindre le projet.

Les participants:                                                                    

▪   détermineront vers quoi les ressources du projet seront orientées en définissant les priorités et les bonnes pratiques pour réduire les risques et améliorer la durabilité;

▪    auront leur mot à dire dans le choix des sujets prioritaires pour les guides techniques;

▪    apprendront comment les autres s’efforcent de relever les défis liés aux questions préconcurrentielles;

▪    auront un accès exclusif à des webinaires personnalisés organisés par la FAO et d’autres experts;

▪    auront accès aux guides techniques créés dans le cadre du projet.

 

La participation est gratuite. Le principe de confidentialité sera strictement respecté. 

Pour en savoir plus

Rejoignez le projet «Fruits responsables»! Contactez-nous:

Adresse électronique: [email protected]

Division des marchés et du commerce
Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture
Rome