Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture

Message pour 2020

Le Traité international aux temps du COVID-19

2020 était censée être une année symbolique pour la biodiversité et la richesse de la vie sur terre. Au lieu de cela, elle a été éclipsée par une crise sanitaire, la mort et la désolation. Avec l’arrivée du printemps 2020, alors que les cultures étaient prêtes à être récoltées ou plantées dans les champs des agriculteurs (selon l'hémisphère), un nouveau type «d’épidémie» s'abattit sur l'humanité: le COVID-19.

En cette période inquiétante d'isolement physique, de déconnexion sociale et d'incertitude, il nous est rappelé, une fois de plus, à quel point nous sommes vraiment reliés et interdépendants, tant au niveau individuel que communautaire. Il nous est également rappelé à quel point la vie peut être fragile et que notre vulnérabilité est commune en tant qu'espèce.

La dure réalité est que le COVID-19 a eu des conséquences néfastes sur - la vie humaine, nos systèmes alimentaires et sur la gestion des cultures dont nous dépendons - tout en perturbant les chaînes de valeur agricoles et mettant ainsi en risque la sécurité alimentaire des ménages. Il est reconnu qu'une alimentation saine doit inclure des légumes, des légumineuses, des céréales et des fruits suffisants. Les bases de ces cultures et plantes sont précisément celles sur lesquelles se concentre le Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture - les semences et autres ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture - et elles sont également menacées en raison de la situation actuelle.

Dans ce contexte, le Traité international joue un rôle dans l’évaluation et la réponse pour faire face aux répercussions potentielles du COVID-19 sur la vie et les moyens de subsistance des populations, le commerce alimentaire mondial, les marchés, et les chaînes d’approvisionnement alimentaire. Le Traité international offre des mécanismes précieux qui peuvent aider et contribuer à la reprise générale.

TPour mesurer l’impact de la pandémie mondiale, le Secrétariat du Traité international mobilise des ressources et une expertise pour évaluer les incidences de la pandémie COVID-19 sur la gestion du matériel génétique des cultures, qui est un atout fondamental pour des systèmes alimentaires agricoles durables et résilients. Nous avons commencé par mener une consultation en ligne qui a permis aux points focaux nationaux et aux autres parties prenantes du Traité international d’échanger des informations et des points de vue, d'identifier les besoins et les mesures à prendre. Par la suite, avec l’appui du Royaume du Maroc et en collaboration avec le Fonds fiduciaire mondial pour la diversité des cultures (Global Crop Diversity Trust), nous avons convoqué un groupe en ligne composé d’experts internationaux de haut niveau. Le groupe d'experts en ligne s'est penché sur les répercussions réelles et potentielles de la pandémie COVID-19 sur la conservation, la gestion et l'utilisation des ressources phytogénétiques pour assurer la sécurité alimentaire et l'agriculture durable. En particulier, le Groupe a discuté de la manière de mobiliser les ressources et les mécanismes du Traité international pour s’adapter aux réalités du COVID-19, ainsi que de la conformité du Traité international au Programme de réponse et de relèvement du COVID-19 de la FAO.

Notre objectif est de donner suite à cette initiative avec une liste d'autres groupes internationaux pour se pencher sur des aspects spécifiques ou des questions relatives à la conservation, l'accès, la gestion et l'utilisation du matériel génétique des cultures. Nous entreprendrons également une évaluation plus approfondie des répercussions à moyen et à long terme des crises actuelles, tout en identifiant les enseignements tirés des diverses expériences de nos parties prenantes, afin de bien se préparer aux crises ou chocs systémiques à l’avenir.

En effet, nous pouvons être réconfortés de savoir que le Traité international offre des mécanismes concrets qui peuvent contribuer à atténuer ces revers. Parmi les mécanismes concrets sur lesquels nous pouvons compter, il y a les banques nationales et internationales de gènes, qui font partie d'un solide Système multilatéral d'accès et de partage des avantages, un Système d'information mondial, indispensable et la réserve ultime des RPGAA dans la Chambre forte mondiale.Ces structures peuvent nous aider à nous revitaliser, à reconstruire et à replanter, et contribuent à la résilience globale de nos systèmes alimentaires.

C'est pourquoi le multilatéralisme est si important. C'est pourquoi aussi il est si important de travailler ensemble dans le cadre d'un Traité international is so important.

Le Traité international continue de travailler main dans la main avec les agriculteurs, les obtenteurs et les scientifiques pour conserver, utiliser de manière durable et échanger quotidiennement les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture. A cet effet, nous mettons tout en œuvre pour assurer la sécurité alimentaire pendant cette crise mondiale et après cela.

Bien que ces temps puissent être sombres, pleins d'incertitudes et de prévisions alarmantes en ce qui concerne notre santé générale et la santé de nos systèmes alimentaires, nous sommes tous dans le même bateau. Et ensemble, nous surmonterons cette crise mondiale et reconstruirons en mieux.

Alors que nous arrivons à la fin de cette année inhabituelle, notre souhait est que l’an 2021 sera sans COVID, pacifique et productif. Nous espérons que 2021 sera marqué par une énergie, une régénération et une vie renouvelées. Au nom du Secrétariat, je tiens à réitérer notre engagement à continuer de travailler avec vous pour conserver la diversité phytogénétique dont l'humanité dépend pour sa nutrition et sa santé.

Veillez à votre sécurité. Restez en bonne santé. Restez vigoureux. Restez en forme.

Cordialement, 

Kent Nnadozie
Secrétaire, Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture 

#ItAllStartsWithTheSeed #BuildBackBetter

Partagez