FAO :: Locust Watch :: Archives :: Recrudescences :: 1996-98 :: juin-oct '97
Recrudescence du Criquet pèlerin: juin-octobre 1997
 

Arabie Saoudite
------------------
Aucun essaim n’a été signalé en Arabie Saoudite mais ceux observés au Soudan en mai étaient probablement issus d’Arabie Saoudite.

Yémen
----------
Des criquets se sont également déplacés à partir de juin vers le sud, dans la zone de reproduction estivale du Yémen, où des populations en faibles densités et en reproduction à petite échelle ont persisté jusqu’en novembre 1997. Aucune lutte n’a été nécessaire.

Égypte
--------
Des populations en faibles densités étaient présentes autour du lac Nasser et dans les oueds du sud -est du désert, près de la frontière avec le Soudan, au cours de la plupart des mois entre juillet 1996 et septembre 1997. Une reproduction à petite échelle a été constatée en mars et en juillet 1997 mais aucune lutte n’a été nécessaire.

Soudan et Érythrée
------------------------
Les campagnes antiacridiennes furent d’une plus petite échelle au Soudan et en Érythrée jusqu’à l’automne 1997, quand des populations plus importantes furent présentes. Trois essaims immatures, probablement issus d’Arabie Saoudite, ont été observés mi-mai 1997 sur les plaines côtières du Soudan. Ils se sont apparemment dispersés dans les collines de la mer Rouge. À la fin du mois, une signalisation non confirmée d’un essaim immature est arrivée du désert de Baiyuda, à l’ouest d’Atbara. En juin et juillet, des signalisations d’essaims sont arrivées du Wadi Malik, dans le nord Kordofan, et de la zone de Geneina, dans le nord du Darfur. Les conditions de reproduction étaient bonnes dans de vastes zones de ces provinces. En outre, des populations non-essaimantes étaient largement répandues à travers toute la zone de reproduction estivale. Les traitements anti-larvaires ont commencé en août et les premiers essaims sont apparus entre Derudeb et Kassala début septembre. Près de 7 800 ha avaient été traités à la fin de la reproduction estivale, dans l’intérieur du Soudan. Certains criquets pèlerin étaient restés sur la côte de l’Érythrée pendant l’été et 400 ha avaient été traités en août.