FAO.org

Accueil > Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture > Nouvelles > News detail fr
Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture

LA CONFÉRENCE MONDIALE SUR LA BIODIVERSITÉ AGRICOLE SE CONCLUT SUR UNE NOTE POSITIVE

08/11/2017

Principales décisions prises par 144 pays

Kigali, Rwanda, 3 novembre 2017 - La semaine a été passionnante au Palais des congrès de Kigali, où des centaines de délégués ont eu des discussions intenses jusque tard dans la nuit afin de prendre des décisions qui guideront le travail du Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture au cours des deux prochaines années. La septième session de l'Organe directeur du Traité international s'est déroulée du 30 octobre au 3 novembre 2017 et s'est tenue, pour la première fois, en Afrique subsaharienne, sous l'invitation du Gouvernement du Rwanda à Kigali.

Certaines des principales décisions prises cette semaine par le septième Organe directeur  (GB-7), qui comprend des représentants de 144 pays membres, contiennent:

  1. La nomination du premier Secrétaire africain du Traité international: le Dr Kent Nnadozie du Nigéria;
  2. Le lancement du quatrième appel à propositions de projets dans le cadre du Fonds fiduciaire pour le partage des avantages du Traité international qui investira au moins 5 millions de dollars dans des projets d'appui aux agriculteurs, aux obtenteurs et aux scientifiques dans les pays en développement;
  3. L’incitation continue pour le travail sur l’amélioration du Système multilatéral d'accès et de partage des avantages, visant à générer plus de revenus parmi les pays membres;
  4. Une nouvelle approche pour revoir la stratégie de financement du Traité international afin de garantir la continuité et la stabilité financière;
  5. La création d'un groupe d'experts pour aider les pays à trouver des moyens de mettre en œuvre les droits des agriculteurs, dans le but de protéger les droits des petits agriculteurs, leurs savoirs traditionnels et les moyens de les inclure dans les processus nationaux liés aux prises de décisions;
  6. La nomination du Président du huitième Organe directeur: Mme Christine Dawson des États-Unis et six vice-présidents, un de chaque groupe régional (Afrique, Asie, Europe, Amérique latine, Proche-Orient, Amérique du Nord et Sud-Ouest Pacifique), qui guidera les travaux du Secrétariat international au cours du prochain exercice biennal 2017-2018.

Le septième Organe directeur a également examiné le Système mondial d'information (GLIS), en pleine expansion, qui permet aux pays d'échanger des informations sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture (RPAA) par voie électronique. Le Système mondial d’information attribue des identifiants numériques  d'objets (DOI) uniques aux RPAA d'une manière cohérente et précise pour aider à identifier le matériel. Ceci est essentiel pour la collecte efficace d'informations résultant de la recherche scientifique menée par différentes institutions. En seulement trois semaines depuis le lancement du Système mondial d’information, plus de 185 000 DOI ont été attribués. Le septième Organe directeur a également discuté de l'importance de l'évolution de l'information sur les séquences numériques, une nouvelle approche technologique d’accès aux RPAA et de leur utilisation.

Le Traité international est l'une des dix réalisations les plus importantes de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture et constitue un emblème de facto de la biodiversité agricole.

Partagez