Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture

Système mondial d’information

Système mondial d’information sur les ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture

L'Article 17 du Traité international stipule que

"les Parties contractantes coopèrent dans le but de développer et de renforcer un système mondial d’information de manière à faciliter les échanges d’informations, sur la base des systèmes d’information existants, sur les questions scientifiques, techniques et environnementales relatives aux ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture."

À sa sixième session en 2015, l’Organe directeur a adopté la vision et le premier programme de travail relatifs au Système mondial d'information (GLIS) tels qu'ils figurent dans la résolution 3/2015. La vision indique que le Système mondial d’information « intègre et complète les systèmes existants afin de constituer le point d'entrée mondial en matière d’information et de connaissances au service du renforcement des capacités pour la conservation, la gestion et l'utilisation des RPGAA ». L’Organe directeur a également traduit la vision en sept objectifs et un programme de travail comprenant des activités concrètes pour la période 2016-2022.

L’Organe directeur a créé le Comité scientifique consultatif sur l’article 17, chargé de communiquer des avis au Secrétaire sur les recommandations générales relatives à la conception et à la mise en place du Système et de ses composants, à la découverte de nouveaux domaines de travail susceptibles d’avoir une incidence sur le Système et à la sélection d’activités pilotes pour le système et, à la demande du Secrétaire, d’autres initiatives et actions à l’appui des opérations du Système et à la mise à jour du programme de travail. La première réunion du Comité scientifique consultatif a eu lieu à Rome en novembre 2016. L’Organe directeur s'est félicité de l’adoption des identifants numériques d'objets (DOIs en anglais) pour les RPGAA en 2017.

En novembre 2019, l’Organe directeur a convoqué de nouveau le Comité et lui a demandé de continuer à examiner les questions scientifiques et techniques présentant un intérêt pour l'information sur les séquences numériques / les données de séquences génétiques, ainsi que la législation nationale, le cas échéant.

Partenariats et collaborations

Depuis 2017, le Système mondial d'information a développé des partenariats et des relations avec le système mondial d'information et d'alerte rapide sur les ressources phylogénétiques (WIEWS), Genesys, GRIN-Global et le catalogue européen de recherche sur les ressources phytogénétiques (EURISCO). Au cours de l’exercice biennal 2020-21, le Secrétariat œuvre à renforcer les liens avec le système de documentation et d’information du SPGRC (Web-SDIS), ainsi qu’avec le centre d’échange d’informations de la Convention sur la diversité biologique. L’Organe directeur a également demandé au Secrétaire de continuer à renforcer la coopération avec le réseau international DivSeek, le Système mondial de données ouvertes pour l’agriculture et la nutrition (GODAN), la plateforme de métadonnées du GCRAI et le Dispositif mondial d’information sur la biodiversité (GBIF).

L’Organe directeur a également prié le Secrétaire de continuer à promouvoir les initiatives visant à appuyer les programmes nationaux et régionaux de développement et de transfert des technologies de l’information sur les ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture, et l’analyse des données sur les RPGAA, tels que le programme Capfitogen et la plateforme pour le développement et le transfert des technologies.

Partagez